Le député Donald Martel

Donald Martel en veut aux libéraux

Le député de Nicolet-Bécancour, Donald Martel, aurait été heureux de participer aux cérémonies de commémoration de l'inauguration du pont Laviolette qui ont eu lieu jeudi à Trois-Rivières.
«En tant que représentant de la population de la circonscription de Nicolet-Bécancour, j'aurais été très heureux de pouvoir exprimer, au nom de mes concitoyens, notre attachement et notre fierté face à cette structure imposante qui est devenue un véritable symbole pour toute la région. Malheureusement, le gouvernement libéral n'a pas songé à m'envoyer une invitation», regrette M. Martel.
Le député croit que cela marque un manque de respect envers toute la population de la rive sud. «Si on veut faire de ce pont un véritable trait d'union entre nos deux régions, je trouve qu'on s'y prend très mal en agissant de la sorte», précise M. Martel.
L'homme politique condamne également le fait que seuls des députés libéraux aient été présents et croit que cet événement ne devrait pas servir à des fins partisanes. «Je veux rappeler aux libéraux que ce ne sont pas eux qui ont construit le pont, mais de valeureux ouvriers qui provenaient de tous les coins de la région, dont plusieurs étaient nos propres parents et grands-parents», termine-t-il.