John Ciaccia

Décès de l’ex-ministre John Ciaccia à 85 ans

MONTRÉAL — L’ancien ministre du gouvernement du Québec John Ciaccia est mort mardi à l’âge de 85 ans.

La nouvelle, qui a été annoncée par le site Web www.cittadino.ca, qui se consacre aux nouvelles de la communauté italienne du Québec et du Canada, a été commentée par le premier ministre Philippe Couillard sur les médias sociaux.

M. Ciaccia aurait rendu son dernier souffle à Beaconsfield, dans l’ouest de l’île de Montréal, là où il vivait depuis plusieurs années.

Le premier ministre Couillard affirme que l’ancien ministre aura grandement contribué à faire avancer le Québec. Il offre ses condoléances à sa famille, ses amis et ses proches.

John Ciaccia était né en Italie, mais il n’avait que 4 ans lorsque sa famille est venue s’installer au Canada.

Après avoir fait ses études à l’Université McGill, il a été admis au Barreau du Québec en 1957. Il a pratiqué le droit pendant une douzaine d’années avant de devenir haut fonctionnaire en 1971.

John Ciaccia a été élu député de Mont-Royal pour le Parti libéral (PLQ) en 1973, et a été réélu cinq fois; il ne s’est pas représenté aux élections de 1998. En 1975, il a été actif dans les négociations entourant la Convention de la Baie-James avec les Autochtones.

Il a été un membre important du Conseil des ministres du premier ministre Robert Bourassa, ayant notamment détenu les portefeuilles de l’Énergie et des Ressources de même que des Affaires internationales. Il était le ministre délégué aux Affaires autochtones lors de la crise d’Oka en 1990.

John Ciaccia a été suspendu du caucus libéral pendant près de deux mois en 1974. Cette année-là, le gouvernement Bourassa a fait adopter le projet de loi 22 qui consacrait le français comme langue officielle du Québec. Or, le 15 juillet, John Ciaccia et son collègue député libéral George Springate ont joint l’Opposition et ont voté contre la loi qui a finalement été adoptée à 92 voix contre dix.