Les 150 participants au Poker Run La Mule ont parcouru 250 km à moto sur les routes de la région, samedi.
Les 150 participants au Poker Run La Mule ont parcouru 250 km à moto sur les routes de la région, samedi.

Poker Run la Mule: plus de 20 000 $ pour la Fondation La Canopée

Matthieu Max-Gessler,  Initiative de journalisme local
Matthieu Max-Gessler, Initiative de journalisme local
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — Cent cinquante motocyclistes ont pris d’assaut les routes de la région, samedi, lors de la quatrième édition du Poker Run La Mule, organisé au profit de la Fondation La Canopée. L’excursion aura permis d’amasser plus de 20 000 $, qui permettront d’organiser des camps de vacances et du répit pour les personnes vivant avec une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme du secteur de Shawinigan.

Les motocyclistes sont partis du centre-ville de Trois-Rivières, samedi matin. Ils ont traversé Berthierville, Sainte-Émilie-de-l’Énergie et Saint-Paulin pour terminer leur excursion dans le secteur Saint-Georges-de-Champlain, à Shawinigan, en fin de journée, un parcours de 250 km. La journée se terminait avec un souper méchoui.

«C’est une année record, se réjouit Luc Belle-Isle, directeur général de la Fondation la Canopée . C’est au-delà de nos attentes. D’une année à l’autre, le succès de l’événement grandit tout le temps.»

M. Belle-Isle a par ailleurs tenu à saluer l’engagement de l’organisateur en chef du Poker Run La Mule, Alain Ricard. Passionné de moto, celui-ci a également un petit-fils, William, qui est autiste. La totalité des profits générés par l’activité est remise à la Fondation, qui doit en retour s’assurer que cet argent serve à financer des services à Shawinigan et aux alentours.

«Je suis très fier, se félicite Alain Ricard. On a des partenaires en or et des bénévoles en or. Si on réussit à faire tout ça, c’est grâce aux participants, mais aussi grâce à eux!»

Le Poker Run La Mule représente une part non négligeable du financement de la Fondation La Canopée, selon Luc Belle-Isle. Cette dernière a pu, grâce à cette activité de financement, offrir des services à plus de 40 personnes vivant avec une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme, l’an dernier.

Le montant total recueilli lors de l’événement sera dévoilé lors d’un 6 à 8 au Bar-O-Sport du secteur Grand-Mère, à Sahwinigan.