Le maire de Saint-Maurice, Gérard Bruneau.

Plusieurs municipalités de la région adoptent leur budget

Stabilité financière à Saint-Maurice
Il n'y a qu'un mot pour résumer le budget 2017 de la Municipalité de Saint-Maurice: stabilité.
La taxe foncière demeure à 0,39 $ des 100 $ d'évaluation comme c'est le cas depuis 2015. Il faut remonter à 2014 pour trouver le taux de taxes le plus élevé qui était alors de 0,47 $.
La taxe sur les services demeure stable elle aussi. L'entretien des égouts demeure à 110 $ et les vidanges, à 180 $.
C'est la richesse financière qui permet de maintenir un taux d'imposition aussi bas, explique le maire Gérard Bruneau.
Ce dernier dresse un bilan positif des réalisations de l'an dernier, dont un investissement majeur en voirie.
«L'année 2017 nous conduira également à des améliorations importantes en matière informatique par la mise en ligne d'un portail citoyen, d'un complément de travaux et équipements de voirie, en loisirs, en signalisation, en service incendie, en culture, en politique familiale et finalement, par divers ajouts administratifs», résume le maire.
Sainte-Anne-de-la-Pérade: hausse de la taxe foncière en 2017
Le budget 2017 de la Municipalité de Sainte-Anne-de-la-Pérade prévoit des dépenses de 4 138 895 $ alors que les revenus estimés ne seront que de 3 583 981 $.
Afin d'équilibrer son budget, la Municipalité prélèvera donc 554 914 $ dans ses surplus. L'affectation de ces surplus servira à financer des dépenses en immobilisations.
En 2017, rappelons-le, la Municipalité prévoit dépenser plus de 3 millions $ dans ses immobilisations, notamment 675 000 $ pour des travaux à l'hôtel de ville, 612 000 $ dans un projet de développement résidentiel et 640 000 $ pour la mise aux normes du Centre des loisirs.
Les dépenses en immobilisations seront financées notamment par des subventions de 942 786 $ et un emprunt à long terme de 1 125 000 $.
La taxe foncière générale passera de 0,9696 $ à 0,9841 $ pour l'année qui vient.
La tarification des ordures, elle, accuse une baisse, passant de 204,75 $ par résidence à 190,89 $.
Des comptes variables à Charette...
Les comptes de taxes des contribuables de Charette seront soit à la hausse, soit à la baisse en 2017.
Le conseil vient d'adopter un budget de 1 353 974 $ pour l'an prochain, en hausse de 4,6 % par rapport à celui de 2016. L'administration municipale décrète un repli important de la taxe municipale, celle-ci passant de 1,13 $ par tranche de 100 $ d'évaluation à 98 cents. La baisse consentie par le conseil sert à atténuer l'arrivée du nouveau rôle d'évaluation en augmentation, mais ne pourra éviter une appréciation de certains comptes de taxes.
Les tarifs pour l'eau (140 $), le réseau d'égout (340 $) et la collecte des ordures et des matières recyclables (140 $) sont les mêmes qu'en 2016. Le scénario est pareil pour la vidange des fosses septiques (87,50 $).
Charette a affecté 30 000 $ de son surplus au budget de 2017. Elle a aussi réservé une somme de 12 000 $ en vue des fêtes du centième anniversaire de la localité en 2018.
... et à Maskinongé
La Municipalité de Maskinongé adopte une position semblable à celle de Charette. Maskinongé doit aussi composer avec un nouveau rôle d'évaluation fixant à 30 % la hausse moyenne des propriétés du secteur résidentiel. C'est ce qui entraîne là aussi une baisse de la taxe municipale.
Cette taxe sera de 57 cents par tranche de 100 $ d'évaluation en 2017, diminuant de 11 cents par rapport à 2016 (68 cents). Tout dépendant de l'ampleur de la variation de l'évaluation des propriétés, certains contribuables paieront un compte de taxes en hausse, alors que d'autres profiteront d'une diminution.
Dans le rayon des tarifs pour les services, l'eau pour le secteur urbain grimpe de 168 $ à 196 $ en raison du niveau de consommation et des investissements. Le secteur rural continue d'afficher un tarif de 150 $ par unité. 
Maskinongé a signé un nouveau contrat pour la collecte des déchets et des matières recyclables. Ce contrat fait monter le tarif de 100 $ à 109 $.
La taxe reliée à l'assainissement des eaux usées baisse de 24 cents par tranche de 100 $ d'évaluation à 18 cents.
Le budget de 2017 de Maskinongé s'élève à 2 518 281 $. Il était de 2 595 989 $ cette année.
Un gel de taxe à Saint-Barnabé
Le conseil de Saint-Barnabé adopte pour le budget de 2017 la même approche que pour celui de 2016 en décrétant un autre gel de la taxe municipale à 84 cents par tranche de 100 $.
Il y a quelques variations dans ce budget adopté le 13 décembre. Les revenus et les dépenses sont de 1 556 280 $, un léger repli de 0,11 % par rapport au budget de 2016. La taxe pour les travaux d'aménagement du réseau d'assainissement des eaux sera de 157,10 $ en 2017, alors qu'elle se situait à 213,10 $ en 2016. Pour le traitement des eaux usées, le tarif baisse légèrement de 176,10 $ à 175,60 $.
Le tarif d'eau diminue de 179,44 $ en 2016 à 178,77 $ en 2017. Toutefois, la collecte des ordures est en hausse, passant de 99,20 $ à 107,10 $.
La taxe demeure à 92 cents à Saint-Paulin
Pour un troisième budget consécutif, Saint-Paulin établit la taxe municipale pour 2017 à 92 cents par tranche de 100 $ d'évaluation.
Le conseil de Saint-Paulin a aussi décrété un gel pour le tarif relié à la collecte des ordures. Celui-ci demeurera à 169 $ par unité d'habitation.
L'eau coûtera plus cher en 2017. Le tarif sera de 307 $ par unité d'habitation, comparativement à 298 $ cette année.
Les résidents du secteur du village profiteront d'une réduction d'un dollar sur le tarif pour l'égout, celui-ci étant fixé à 37 $ en 2017.
Le budget de 2017 s'élève à 3 448 628 $. Il était de 3 413 331 $ en 2016.
La stabilité à Saint-Alexis
Le budget de 2017 de la Municipalité de Saint-Alexis-des Monts propose un gel des taxes et les tarifs imposés aux contribuables.
Ce budget de 4 543 261 $ affiche une légère appréciation de 1,1 % si on le compare à celui de 2016. Le document adopté par les élus de Saint-Alexis prévoit le maintien de la taxe foncière générale à 76 cents par tranche de 100 $ d'évaluation. Les tarifs pour l'eau (225 $), la collecte des ordures (120 $) et l'assainissement des eaux usées (349 $) sont inchangés.