Les contrôleurs routiers et les agents de la Sûreté du Québec ont une vue en plongée sur les véhicules lorsqu’ils sont à bord d’un autocar.

Plus d’infractions pour le cellulaire que pour la ceinture

Une opération de contrôle routier sur le port de la ceinture de sécurité à bord d’un véhicule a permis aux autorités de déceler davantage d’infractions concernant l’usage du cellulaire au volant que de manquement à l’obligation de s’attacher.

Cette opération menée jeudi sur les autoroutes 40 et 55 en Mauricie a conduit la Sûreté du Québec à émettre 16 constats d’infraction pour l’usage d’un téléphone cellulaire au volant et quatre constats pour différentes infractions. Contrôle routier Québec, qui se charge des véhicules lourds, des véhicules commerciaux et des véhicules transportant des personnes, a remis trois constats pour l’usage d’un téléphone cellulaire au volant, dont un a été émis à un récidiviste. Deux constats d’infraction ont été remis pour le non-port de la ceinture de sécurité et trois constats pour infractions diverses.

Des contrôleurs routiers et des agents de la SQ ont entre autres circulé à bord d’un autocar pour profiter d’une vue en plongée dans les véhicules. Ces personnes étaient en contact avec des agents intercepteurs sur la route.