À l’approche d’une nouvelle vague de chaleur, des usagers et des employés des CHSLD de la région dénoncent le manque de zones climatisées.

Plus de climatisation réclamée dans les CHSLD

Trois-Rivières — Alors qu’une seconde vague de chaleur doit s’abattre sur la Mauricie au cours des deux prochaines semaines, certaines chambres et aires de CHSLD de la région deviennent étouffantes, dénoncent des proches de résidents. Une situation que dénonce également, depuis un certain temps, le syndicat qui représente les employés qui travaillent dans ce milieu.

«Il y a des endroits dans les CHSLD où il n’y a aucun espace climatisé, confirme Pascal Bastarache, président du Syndicat du personnel paratechnique, des services auxiliaires et de métiers du CIUSSS Mauricie et Centre-du-Québec. C’est extrêmement pénible pour les usagers, mais aussi pour les employés.»

Le syndicat demande depuis déjà un moment à ce que davantage de lieux soient climatisés dans les CHSLD. «On sait que ce n’est peut-être pas réaliste pour le moment de climatiser partout, mais au moins, de mettre à la disposition des usagers et des employés des endroits où il y aurait une climatisation, plaide-t-il. On voit beaucoup d’annonces du gouvernement pour la population (de passer quelques heures dans un lieu climatisé lors de jours de grande chaleur, NDLR), le CIUSSS en fait aussi: il faut que ça s’applique aussi aux personnes en CHSLD et aux employés, pour que personne ne fasse de coup de chaleur. On doit absolument trouver des solutions.»

Plan d’action en œuvre

Le CIUSSS de la Mauricie et du Centre-du-Québec se dit conscient de la problématique, mais assure que chaque CHSLD de la région dispose d’au moins une zone climatisée ou déshumidifiée. Ces zones sont souvent des lieux où se rassemble un grand nombre de résidents, comme la cafétéria. Le CIUSSS assure par ailleurs que des efforts continuent à se déployer pour que ce nombre de zones augmente.

«On a mis en œuvre un plan d’action et plus d’un million de dollars ont été investis en climatisation et en déshumidification depuis l’an dernier, assure Josiane Gagnon, porte-parole du CIUSSS. Et le plan d’action va se poursuivre, ce n’est pas terminé.»

Selon les données obtenues et compilées par l’Association québécoise des retraité(e)s des secteurs public et parapublic (AQRP) et dont Le Soleil faisait récemment état, près de 61 % des chambres des CHSLD du CIUSSS de la Mauricie et du Centre-du-Québec sont climatisées, un taux nettement plus élevé que la moyenne nationale (24 %). De plus, les données compilées par l’AQRP démontrent que 95 % des CHSLD disposent d’au moins une salle commune climatisée.

Le ministère de la Santé et des Services sociaux a consacré une enveloppe de 35 millions $ aux projets de rénovation fonctionnelle mineure dans les CHSLD pour l’année en cours, un montant qui devrait notamment servir à l’ajout de climatiseurs, précise le ministère.