Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
On reconnaît sur la photo Chantal Dugré, coordonnatrice du milieu de vie et de l’administration au Centre des femmes de Shawinigan et Marie-Louise Tardif, députée de Laviolette−Saint-Maurice.
On reconnaît sur la photo Chantal Dugré, coordonnatrice du milieu de vie et de l’administration au Centre des femmes de Shawinigan et Marie-Louise Tardif, députée de Laviolette−Saint-Maurice.

Plus de 69 000 $ pour une cinquantaine d’organismes

Audrey Tremblay
Audrey Tremblay
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
La députée de Laviolette−Saint-Maurice, Marie-Louise Tardif, a annoncé de nouvelles subventions provenant de son budget discrétionnaire. Plus d’une cinquantaine d’organismes de Shawinigan, Notre-Dame-du-Mont-Carmel, Grandes-Piles et Saint-Roch-de-Mékinac se partageront 69 025 $.

«Les organismes communautaires jouent un rôle primordial dans le développement d’un tissu social fort dans le sud de la circonscription. Leur action est significative pour la qualité de vie de nos concitoyens », indique Mme Tardif.

Ces organismes font œuvre utile dans plusieurs sphères d’activité comme les sports et loisirs, la culture, l’entrepreneuriat et l’éducation.