Jean Boulet, candidat de la CAQ dans Trois-Rivières.

Plus d’art dans les rues de Trois-Rivières

TROIS-RIVIÈRES — Le candidat de la CAQ dans Trois-Rivières, Jean Boulet, estime que Trois-Rivières doit se distinguer et faire entrer davantage l’art dans ses rues.

Le candidat estime que son projet de «quartier des affaires de l’innovation» serait une occasion de doter le centre-ville trifluvien d’une couleur particulière en dédiant l’endroit à la promotion des artistes locaux.

«Nous avons la chance d’avoir de nombreux artistes talentueux dans la région. En plus de leur donner la chance d’exprimer leur art dans l’espace public, on pourra bénéficier de leur talent pour embellir les immeubles du centre-ville et faire ressortir leur architecture», dit-il.

«Mettre de la couleur dans les rues du quartier des affaires et de l’innovation fera de cette zone une attraction incontournable», estime le candidat.

Selon Jean Boulet, la revitalisation de la rue Royale et l’implantation d’un centre de recherche dédié au virage numérique seront une occasion privilégiée d’introduire l’art à des endroits inusités. «On doit être à l’affût des tendances mondiales. Aujourd’hui, de nombreuses zones urbaines sortent des sentiers battus pour faire vivre des expériences uniques aux résidents du secteur et aux touristes», dit-il.

Jean Boulet aimerait créer un contexte favorable à une collaboration entre le milieu des affaires et le milieu culturel.

«Les entreprises et les organisations qui s’installeront dans le quartier des affaires et de l’innovation seront incitées à intégrer l’art trifluvien dans l’aménagement de leurs locaux», dit-il en indiquant qu’une collaboration entre les architectes et les artistes locaux pourrait aussi être intéressante.

Le candidat de la CAQ veut également réserver un local qui serait situé dans son quartier des affaires et de l’innovation afin que les artistes puissent y exposer leurs oeuvres gratuitement et se faire connaître.

M. Boulet estime que cela contribuerait au rayonnement culturel de Trois-Rivières.

«Mon objectif est de rendre le centre-ville plus attrayant», conclut-il.