Sophie Bernier, animatrice du Téléjournal Mauricie-Centre-du-Québec et du TJ Extra, sera à la barre du 59e Noël du pauvre.

Pléiade d'artistes au 59e Noël du pauvre

Trois-Rivières — Le Noël du pauvre est non seulement une célébration de la générosité et de la solidarité, c’est aussi une fête de la musique et du divertissement, à laquelle toute la population a accès gratuitement. L’organisation du téléthon a dévoilé jeudi la liste des artistes qui égaieront la soirée du 1er décembre à la salle J.-Antonio-Thompson.

Les styles musicaux des invités se déploient dans une palette variée. Les amateurs de country seront heureux de voir et entendre Patrick Norman, Cindy Bédard, Nathalie Lord et Robby Johnson, tandis que les nostalgiques du hip hop des années 1990 seront servis avec le retour de Dubmatique. Jonas, Jonathan Roy, Stéphanie St-Jean, Andréanne A. Mallette, Jérôme Charlebois et Giorgia Fumanti font également partie de la liste des artistes invités.

La région sera bien représentée avec les prestations de Fabiola Toupin, Manon Brunet, Elvis Lajoie et Les Cuillères à carreaux. Comme à l’habitude, les jeunes de plusieurs écoles participeront au téléthon. Des numéros seront offerts par les Petits chanteurs de Trois-Rivières, les élèves de l’école Val Marie, du Collège Marie-de-l’Incarnation, du Séminaire Saint-Joseph et de l’école secondaire La Découverte.

Animé par Sophie Bernier, le 59e téléthon sera diffusé sur les ondes d’ICI Radio-Canada Télé de 17 h à minuit. L’animatrice Marie-Soleil Michon, le comédien shawiniganais Rémi-Pierre Paquin et l’animateur Philippe Fehmiu, originaire de Sainte-Thècle, se joindront à l’animatrice du Téléjournal Mauricie-Centre-du-Québec pour faire le lien entre les prestations et solliciter la générosité du public.

Pour concrétiser les appels au partage, Sophie Bernier s’inspirera notamment de ses rencontres avec des personnes qui bénéficieront de l’aide du Noël du pauvre. «Ces rencontres sont souvent très marquantes. Ce sont les témoignages qu’on présente pendant le téléthon, des témoignages de gens qui ont déjà eu l’aide du Noël du pauvre; certains n’en auront pas besoin cette année, alors que d’autres en auront encore besoin», explique-t-elle.

«C’est toujours très touchant de voir à quel point se retrouver dans une situation de pauvreté, ça peut arriver à n’importe qui. On ne sait jamais ce que la vie nous réserve. La maladie d’un enfant, la perte d’un emploi, arriver à la fin de l’assurance-emploi: toutes sortes de situations peuvent nous amener dans une situation de pauvreté», observe Sophie Bernier, qui en sera à sa deuxième année à la barre du téléthon. 

L’animatrice a été à même de constater les retombées des dons au Noël du pauvre. «J’ai vu la différence que l’aide du Noël du pauvre peut faire dans le temps des Fêtes, surtout pour les familles qui ont des enfants. Les étincelles dans les yeux des enfants, la petite bulle de bonheur qu’on peut offrir à ces familles-là... Leur permettre de faire une vraie fête de Noël a un impact est très important pour ces gens», témoigne-t-elle.

Le président du conseil d’administration du Noël du pauvre, Pierre Normand, est pour sa part impressionné de réaliser que l’implication de tous, dans l’organisation, permet de pouvoir redonner aux gens démunis 92 sous pour chaque dollar amassé. «Le Noël du pauvre aide, dans le temps des Fêtes, à combattre la solitude et à vivre des meilleurs moments», soutient-il. L’an dernier, 485 530 $ ont été amassés pour aider plus de 4660 familles.

Comme par les années passées, des journalistes et animateurs de plusieurs médias de la région animeront le Foyer de la salle Thompson, et des journalistes de Radio-Canada seront présents sur le terrain, notamment où se tiendront des

barrages routiers. Un nouveau plateau constitué d’élèves de l’école secondaire des Pionniers et du Collège Marie-de-l’Incarnation s’ajoute cette année. Le téléthon sera aussi webdiffusé sur www.Radio-Canada.ca/mauricie.