Dans l’ordre habituel, on retrouve Claude Lefebvre, maire de Baie-du-Febvre et membre du comité aménagement durable et environnement, Michel Côté et Geneviève Dubois, respectivement directeur général et préfète de la MRC de Nicolet-Yamaska, Denise Gendron, mairesse de Sainte-Monique et présidente, et Stéphanie Lord, conseillère en environnement.

Plan de transition écologique: 40 actions et 100 000 $ par année à la MRC de Nicolet-Yamaska

Nicolet — Moins d’un an après avoir adopté une déclaration sur l’urgence climatique, voilà que la MRC de Nicolet-Yamaska vient de se doter d’un plan de transition écologique en y attribuant un budget annuel de 100 000 dollars pour les cinq prochaines années.

«Grâce au leadership municipal et à la mobilisation du milieu, la MRC est très fière d’être une pionnière au Québec dans l’adoption d’un plan de transition écologique à l’échelle d’une MRC. Avec ce plan, la MRC se dote d’une vision claire : être le leader de la transition écologique du territoire de Nicolet-Yamaska. Le plan de transition écologique se veut un document fédérateur et mobilisateur dont les engagements seront au cœur de l’ensemble des décisions et de la planification au sein de la MRC», a fièrement expliqué jeudi la préfète nouvellement réélue, Geneviève Dubois.

Selon la mairesse de Nicolet, les 40 actions identifiées dans le plan sont en cohérence avec les enjeux du territoire et permettront d’atteindre les cibles environnementales que la MRC de Nicolet-Yamaska s’est fixées.

La démarche d’élaboration du plan a été coordonnée par la MRC de Nicolet-Yamaska qui était activement appuyée par son comité aménagement durable et environnement. Des consultations ont également été réalisées auprès des municipalités et des partenaires afin d’inclure leurs préoccupations et enjeux dans le plan de transition écologique.

«En élaborant ce plan, la MRC souhaitait en faire un outil rassembleur et porteur auquel les citoyens et les partenaires pourraient adhérer», a indiqué Denise Gendron, mairesse de Sainte-Monique et présidente du comité aménagement durable et environnement de la MRC, tout en invitant partenaires et citoyens à s’approprier le plan de transition écologique et à s’engager et s’impliquer dans sa mise en œuvre. «C’est ensemble, collectivement, que nous pourrons réaliser une transition écologique dans la MRC de Nicolet-Yamaska», a-t-elle ajouté.

Membre du comité, le maire de Baie-du-Febvre et préfet suppléant de la MRC également fraîchement réélu, Claude Lefebvre, a voulu commenter le plan «surtout en tant qu’agriculteur et membre du comité en agroenvironnement de Nicolet-Yamaska».

«Les agriculteurs sont les premiers à constater les changements climatiques. La mise en place de ce plan permettra de passer à la vitesse supérieure en ce qui concerne l’amélioration de la qualité de l’environnement de notre MRC», a-t-il fait savoir.

D’ailleurs, les changements climatiques font partie des cinq enjeux expliqués par la conseillère en environnement, Stéphanie Lord, les quatre autres étant la gestion de l’eau, la gestion des matières résiduelles, la biodiversité et milieux naturels et l’aménagement du territoire.

Le plan de transition écologique de la MRC de Nicolet-Yamaska est disponible sur son site web : https://www.mrcnicolet-yamaska.qc.ca/.