On reconnaît devant sur la photo Jean-Frédérick Bourassa (CCIMM), Andréanne Guilbert (directrice générale CCITR), Geneviève Scott Lafontaine (directrice générale CCIMM), Pierre Mercier (président du Regroupement), Marie-Cristine Pelchat St-Jacques (JCM), Mélanie Thiffeault (directrice générale CCM), Joanie Bournival (directrice générale JCM) et Gabriel Bordeleau (CCM). Derrière sur la photo, on retrouve Karine Rochette (directrice générale CCHSM), Amélie St-Pierre (CCITR), Stéphan Gignac (président CCIS) et Patrice Bergeron (CCHSM).

Plaidoyer du Regroupement des Chambres de commerce de la Mauricie pour une presse régionale

TROIS-RIVIÈRES — Le Regroupement des Chambres de commerce de la Mauricie a senti le besoin vendredi de livrer un message de solidarité à l’endroit du quotidien Le Nouvelliste en affirmant être interpellé par la situation préoccupante de Groupe Capitales Médias.

«Il est primordial pour une région comme la Mauricie d’avoir accès à une presse écrite de qualité, mais surtout de proximité», peut-on lire dans le communiqué de presse de l’organisme qui regroupe quelque 2500 personnes d’affaires de la région qui œuvre au sein de 2000 entreprises.

«Notre territoire est très grand et offre une grande diversité. Cette diversité pour se faire connaître a besoin d’un quotidien régional. Celui-ci permet à chacune de nos MRC de rayonner.»

Le président du Regroupement des Chambres de commerce de la Mauricie, Pierre Mercier, affirme qu’un quotidien comme Le Nouvelliste couvre les activités des diverses chambres de la région. Le journal est aussi une vitrine pour leurs préoccupations et défis. «Le Nouvelliste est le média principal dans lequel on peut parler de ce qu’on fait. On va chercher beaucoup de notoriété et on peut ainsi faire passer notre message», affirme M. Mercier.

«On pense que le journal est toujours important. On a besoin d’un média qui est là, qui est bien en vie et bien supporté.»

Le Regroupement des Chambres de commerce de la Mauricie ajoute qu’il «est inconcevable de laisser disparaître nos médias locaux et régionaux».

Afin d’aider le quotidien régional, Pierre Mercier affirme que le Regroupement des Chambres de commerce de la Mauricie incite ses membres à annoncer dans Le Nouvelliste. «Ça fait partie des actions que nous allons mettre de l’avant. Nous avons des rencontres à court terme et ça fait partie des mandats qu’on s’est donnés», confirme M. Mercier.

Le Regroupement des Chambres de commerce de la Mauricie regroupe la Chambre de commerce et d’industries de Trois-Rivières (CCITR), la Chambre de commerce de Mékinac (CCM), la Chambre de commerce et d’industrie du haut St-Maurice (CCHSM), la Jeune Chambre de la Mauricie (JCM), la Chambre de commerce et d’industrie de Shawinigan (CCIS) et la Chambre de commerce et d’industrie de MRC Maskinongé (CCIMM).