Encore lundi, des plaisanciers accostaient à la plage de l’île Saint-Quentin, alors que le parc est fermé. La Ville a mis en place des bouées et de la signalisation pour tenter de remédier à la situation.
Encore lundi, des plaisanciers accostaient à la plage de l’île Saint-Quentin, alors que le parc est fermé. La Ville a mis en place des bouées et de la signalisation pour tenter de remédier à la situation.

Plage de l'île Saint-Quentin: la Ville limite l'accès aux plaisanciers

TROIS-RIVIÈRES — La Ville de Trois-Rivières a installé, lundi, des bouées autour de la plage de l’île Saint-Quentin afin d’empêcher les bateaux et embarcations de s’en approcher et aux occupants de ces bateaux de pouvoir fréquenter la plage. Alors que le Parc de l’île Saint-Quentin est fermé pour toute la saison estivale, la Ville souhaite du même coup lancer un appel au civisme afin de respecter cette fermeture qui s’applique à l’ensemble du parc.

Il faut dire que la police de Trois-Rivières a dû intervenir durant la fin de semaine, alors qu’une cinquantaine de personnes se sont retrouvées à fréquenter la plage de l’île, un endroit où ils ont pu accéder en bateau.

«Nous avons effectivement dû intervenir, mais il n’y a pas eu de constat d’infraction émis. On a fait de la sensibilisation et les gens ont bien collaboré et ont quitté les lieux», résume le sergent Luc Mongrain, porte-parole de la police de Trois-Rivières.

Selon le sergent Mongrain, une certaine confusion régnait chez les personnes présentes, alors que plusieurs disaient comprendre que ce n’était que l’accès en voiture qui n’était pas permis, mais qu’aucun affichage sur place ne leur permettait de comprendre que la plage était complètement fermée.

Afin de remédier à la situation, la Ville a donc installé les bouées qu’elle installe normalement pour empêcher les bateaux d’approcher de la zone de baignade, une mesure qui n’avait pas encore été mise en place cette année étant donné la fermeture du parc. De l’affichage supplémentaire a aussi été mis en place lundi afin de signifier l’interdiction totale de fréquenter la plage.

«Il faut savoir que présentement, il n’y a aucune installation sanitaire fonctionnelle à l’île, et le ramassage des poubelles ne se fait pas non plus. Donc si des gens fréquentent la plage, c’est certain que ça va laisser des déchets, ce qui n’est pas souhaitable», considère le conseiller municipal du district, Denis Roy. Ce dernier rappelle en outre que la plage n’est aucunement surveillée, et donc que la sécurité des baigneurs ne peut être assurée. «Le parc est fermé pour l’ensemble de la population. Il n’y a pas de privilège quand on est propriétaire de bateau», croit M. Roy.

De son côté, le président de la Corporation du Parc de l’île Saint-Quentin, le conseiller municipal Pierre-Luc Fortin, indique qu’il n’était pas question de permettre l’accès aux bateaux à l’île exceptionnellement cette année, par souci de cohérence. «En temps normal, l’accès aux bateaux n’est pas permis, parce qu’on se retrouve avec un problème de cohabitation avec les baigneurs. Il faut demeurer cohérent avec cette façon de faire. De plus, le parc est fermé, et on doit faire en sorte qu’il le soit pour tous», croit-il.

Le maire de Trois-Rivières, Jean Lamarche, a dit espérer compter sur la bonne collaboration de la population. «J’en appelle au civisme des citoyens pour ne pas fréquenter cet endroit. C’est une question de sécurité», indique-t-il.