Après Saint-Tite, c'est au tour de Baie-du-Febvre d'accueillir des rodéos. Il s'agira d'une première vendredi et samedi.

Place aux rodéos à Baie-du-Febvre

BAIE-DU-FEBVRE — C’est une fin de semaine pratiquement historique que s’apprête à vivre Baie-du-Febvre, dans le cadre de son événement Challenge 255. Pour la première fois de son histoire, l’événement accueillera des compétitions de rodéo, qui animeront la municipalité vendredi et samedi. À ce jour, pas moins de 420 cowboys et 110 compétiteurs pour les épreuves de Gymkhana sont attendus sur place.

«Je ne sais pas si on est plus gros que Saint-Tite, mais en tout cas c’est pas mal gros», lance en riant le directeur général du Challenge 255, Jean-Guy Houle. Ce dernier ne cache pas qu’à quelques jours de l’événement, l’effervescence est au plus haut pour l’équipe du Challenge 255, qui s’est associée à l’Équipe de rodéo du Québec «Joey Tardif» afin d’organiser ces compétitions, une organisation reconnue par l’International professional rodeo association (IPRA).

Bien que le sport de rodéo soit critiqué sur la place publique depuis les dernières années, notamment avec la Loi sur le bien-être animal et la mise sur pied d’un comité consultatif chargé d’encadrer la pratique du rodéo au Québec — comité dont le rapport devrait sortir incessamment — Jean-Guy Houle se dit confiant d’organiser un événement qui encourage les bonnes pratiques en ce qui concerne le bien-être animal.

«Nous allons aussi avoir un vétérinaire sur place, et les équipes qui travaillent avec nous là-dessus sont des équipes expérimentées, qui connaissent les bonnes pratiques. On sait qu’il y a des voix qui se sont élevées contre ça, mais on sait aussi que c’est une activité qui n’est pas en baisse au Québec. C’est même une tendance à la hausse. On ne peut pas empêcher le monde d’avoir des opinions, mais on va de l’avant», mentionne M. Houle.

Déjà, pas moins de 1200 billets ont trouvé preneurs pour l’un ou l’autre des rodéos présentés vendredi et samedi, en plus de compétitions de Gymkhana et de spectacles musicaux de toutes sortes. Au total, 2000 billets par soir ont été rendus disponibles sur lepointdevente.com.

«On a très hâte, il y a clairement une belle frénésie ici», ajoute Jean-Guy Houle.

Rappelons par ailleurs que les activités du Challenge 255 s’étendent sur plusieurs fins de semaines cette année. Le Derby 255, un derby de démolition, se déroulera les 9 et 10 août à même la piste d’accélération. Quant au Challenge 255 et ses célèbres courses de camions, l’événement se tiendra du 15 au 18 août, où pas moins de 55 000 visiteurs sont attendus.