Les Délices d’automne se tiennent jusqu’au 3 septembre au parc portuaire de Trois-Rivières.

Place aux Délices d’automne

TROIS-RIVIÈRES — Il était difficile samedi de ne pas succomber et de goûter à tous les produits offerts par les 55 exposants qui participent aux Délices d’automne qui se tiennent jusqu’au 3 septembre au parc portuaire de Trois-Rivières.

Les gens s’étaient d’ailleurs déplacés en grand nombre pour avoir la chance de découvrir tous les  produits des producteurs présents. Petits et grands déambulaient dans le décor enchanteur de la promenade qui offre une vue imprenable sur le fleuve Saint-Laurent avec de petites dégustations et un verre à la main. L’ambiance y était festive et conviviale. Les gens discutaient bouffe sous un magnifique soleil. 

Maude Boivin et Christopher Lambert ont profité de l’occasion pour déguster plusieurs produits et discuter avec les producteurs sur le site.

Le kiosque de Jean-Yves Lapointe était incontestablement l’un des plus populaires sur le site. La file était longue et en approchant un peu, une odeur soutenue de fromage emmental embaumait l’air. Une fois à proximité du kiosque, il était facile de constater que le propriétaire de 1001 fondues s’y connaît. 

En échange de quelques points, les convives repartaient avec un énorme morceau de pain baguette dans lequel M. Lapointe y coule de la fondue au fromage et auquel il ajoute une saucisse aux fines herbes spécialement conçue pour l’événement. «Nous fabriquons des fondues avec tous les fromages du Québec. Nous y mettons parfois de la bière ou du vin. C’est très goûteux», affirme le propriétaire de 1001 fondues.

Quelques kiosques plus loin, Yacine Hould, propriétaire de la Fromagerie Baluchon de Sainte-Anne-de-la-Pérade, brandissait fièrement sa meule de fromage. «Le baluchon est l’un des meilleurs fromages. En 2016, il a remporté le premier prix au Canada», a-t-il lancé. Il n’en fallait pas plus pour que les visiteurs tendent leur carte de points en échange de quelques morceaux de ce chef d’oeuvre culinaire. 

À la Vallée Bleue, Rock Boissonneau, propriétaire, en était à sa première présence aux Délices d’automne. «Les gens sont sympathiques et curieux. Ils aiment goûter nos produits», affirme-t-il. Même chose pour Martin Fortin et Steeve Labbé, les propriétaires de l’entreprise Les Délices de Charlevoix, qui en étaient à leur 7e présence en sol trifluvien. «La température est belle et les gens sont nombreux, c’est vraiment bien», a lancé M. Fortin sourire aux lèvres. Les deux maîtres saucissiers y présentaient plusieurs produits.

Les amateurs de sucre n’étaient pas en reste, il y avait plusieurs saveurs à découvrir. Gabrielle Savard-Dion était fort occupée. Le kiosque de churros situé à l’extrémité du site a forcé plusieurs curieux à marcher toute la distance, probablement attirés par l’odeur, pour mettre la main sur ces délicieuses pâtisseries espagnoles. «Nous faisons le tour de plusieurs festivals afin de faire découvrir les churros aux gens. Notre kiosque est tellement populaire que les propriétaires songent à faire l’acquisition d’un second camion», lance Mme Savard-Dion, employée de La Flambée.

Une chose est certaine, les fins connaisseurs et les amateurs auront beaucoup de plaisir à découvrir les Délices d’automne. Le plus difficile sera de faire des choix, car il est impossible de goûter tous les produits en une seule visite.