Philippe Sergerie, vice-président et Jean-Claude Germain, président du Festival de chasse sont prêts à recevoir les festivaliers.

Place au Festival de chasse de La Tuque

LA TUQUE — Depuis déjà quelques semaines, des familles d’orignaux en bois ont pris place devant de nombreux commerces de La Tuque. C’est signe que le Festival de chasse est sur le point prendre son envol. Les festivités sont lancées mardi matin au Colisée Denis-Morel qui a été camouflé de façon remarquable pour l’occasion.

«Les préparatifs vont très bien, mieux que ce que l’on s’imaginait», assure Philippe Sergerie, vice-président du Festival de chasse.

Ce n’est pas sans une pointe de stress que les nouveaux organisateurs lancent l’édition 2019 de l’événement.

«Les gens étaient attachés à la tente, mais on ne pouvait pas le faire. Quand on montait la tente dans les autres années, les gens parlaient beaucoup du festival. Présentement, on sent qu’ils sont inquiets de ce que l’on va faire à l’intérieur du Colisée. On pense qu’ils ne seront pas déçus. Notre but c’est de faire sortir du monde et de les amuser.»

«Les gens tiennent à leur festival. La commande est grosse, on le sait et on pense que ça va bien aller. J’ai confiance», ajoute M. Sergerie.

Il n’y a pas seulement l’intérieur qui a changé d’allure. La façade a été aménagée de façon à faire oublier complètement le bâtiment municipal et même la rue Lucien-Filion prend des airs de fêtes avant d’apercevoir le Colisée Denis-Morel.

«Ils vont oublier le Colisée. Des employés municipaux sont venus bénévolement après leurs heures d’ouvrage pour nous faire une superbe devanture», souligne le vice-président de l’événement.

Les orignaux en bois sont nombreux devant les commerces de la Ville.

On a redoublé d’efforts dans la préparation lors des derniers jours, et on espère que les festivaliers vont apprécier.

«Ce sera plus confortable. On annonce une semaine pluvieuse un peu, on n’aura pas les pieds dans l’eau cette fois-ci. Il y a beaucoup d’améliorations et on souhaite que les gens l’apprécient. On sait que la tente avait un cachet, mais avec tout ce que l’on a mis en décoration, ça va donner un autre cachet. C’est différent et j’ai hâte de voir ce qui va ressortir de tout ça. C’est beau, mais on n’a pas encore vu avec du monde dedans. Moi, je pense que ce sera super», insiste-t-il.

Par ailleurs, la vente de billets s’est très bien déroulée selon le comité organisateur. Les tables VIP du souper des forestiers ont également connu un excellent succès, il a même fallu ajouter quelques tables pour répondre à la demande.

«Ceux qui voulaient une table devront attendre à l’an prochain», note Philippe Sergerie.

Les festivaliers pourront découvrir le nouveau décor de l’événement mardi matin alors que seront lancés les incontournables déjeuners des placoteux. En soirée, ce sera le Salon des vins, bières et spiritueux. Plusieurs exposants sont attendus pour faire découvrir leurs produits.

La soirée des chasseurs se tiendra pour sa part le mercredi. Les amateurs de chasse pourront participer au concours d’appel à l’orignal et visiter plusieurs kiosques de produits et services.

Jeudi, les groupes Traffiq et The Vinyls animeront la soirée du souper des forestiers. Le super bingo, qui avait connu un succès monstre l’an dernier, sera présenté vendredi.

Le festival se terminera le samedi 2 novembre avec une journée d’activités bien remplie, déjeuner familial, spectacle pour enfants, concours de mesures de panaches, kiosques, concours de bûcherons, etc.

En soirée, le groupe de musique Show-U prendra place sur la scène pour la première partie de la soirée. Le groupe Iconik Live Band aura l’honneur de clôturer cette 47e édition du Festival de chasse de La Tuque.