La 8e édition du Relais pour la vie hivernal de Hérouxville aura lieu le 3 décembre prochain à Hérouxville. Sur la photo: Rachel Paul-Hus, combattante d’honneur, Josée Paquette, présidente du du Relais pour la vie de la SCC à Hérouxville, Stéphanie Gaudreau, agente de développement à la SCC de la Mauricie et Martin Brière, président d’honneur du Relais hivernal et copropriétaire de la Boulangerie Germain de Sainte-Thècle.

Place au 8e Relais pour la vie hivernal à Hérouxville

HÉROUXVILLE — Combattre la fraîcheur de l’hiver le temps d’une journée afin de lutter contre le cancer et rendre hommage aux personnes touchées par la maladie, c’est ce que propose la Société canadienne du cancer (SCC), le 3 mars prochain, dans le cadre du seul Relais hivernal au pays, soit la 8e édition du Relais pour la vie de Hérouxville.

Le président d’honneur Martin Brière et la combattante d’honneur Rachel Paul-Hus espèrent dans le cadre de cette 8e édition vendre plus de 1000 luminaires.

«Le Relais pour la vie hivernal se distingue par son caractère unique, puisqu’il est présenté en hiver et nous permet de faire un parallèle avec la force de caractère des gens de notre territoire qui savent faire face aux vents quand des difficultés se présentent à eux (...)»,précise le président d’honneur, Martin Brière.

Encore une fois cette année, l’équipe de la SCC souhaite attirer un maximum d’équipe pour sa huitième édition. Ceux et celle qui désirent prendre part à ce Relais pour la vie hivernal pourront s’inscrire dès le 1er décembre au relaispourlavie.ca. Les participants s’engagent notamment en s’inscrivant, à amasser un minimum de 150 $ pour la Société canadienne du cancer.

La SCC lance d’ailleurs aux entreprises le défi de former une équipe pour la cause.

Avec son titre de combattante d’honneur, Rachel Paul-Hus, qui a reçu un diagnostic de cancer du sein en 2017 se donne comme mission de sauver encore plus de vies dans le cadre de ses fonctions au Relais pour la vie hivernal.

Le Relais pour la vie qui se tiendra cette année au Camp Val Notre-Dame à Hérouxville est une marche d’une durée de 12 heures, qui se déroule le 3 mars, de midi à minuit et qui vise à amasser des fonds afin de prévenir les cancers et financer davantage les projets de recherche dans le domaine.

En 2017, le Relais de Hérouxville avait récolté plus de 70 000 $. Rappelons qu’en 2016, ce sont plus de 52 000 Québécois qui ont appris qu’ils étaient atteints d’un cancer.