Le Nouvelliste
Marie-Pier Lefebvre, neuropsychologue, et Suzanne Maltais, directrice de l’Association québécoise de la dysphasie Mauricie et Centre-du-Québec souhaitent sensibiliser la population à l’occasion de la semaine du trouble développemental du langage, qui a lieu jusqu’au 17 octobre.
Marie-Pier Lefebvre, neuropsychologue, et Suzanne Maltais, directrice de l’Association québécoise de la dysphasie Mauricie et Centre-du-Québec souhaitent sensibiliser la population à l’occasion de la semaine du trouble développemental du langage, qui a lieu jusqu’au 17 octobre.

Place à la semaine du trouble développemental du langage

Marc-André Pelletier
Marc-André Pelletier
Initiative de journalisme local - Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — À l’aube de la semaine du trouble développemental du langage, l’Association québécoise de la dysphasie Mauricie et Centre-du-Québec souhaite sensibiliser la population et les employeurs à cette réalité et lance notamment une série de capsules explicatives pour ce faire.