Le Nouvelliste
Au Centre-du-Québec, le boulevard des Acadiens (ci-dessus), à Bécancour, apparaît au 2e rang, suivi par quatre routes de Drummondville, soit les rue Saint-Pierre et Saint-Georges. Au cinquième rang, le boulevard Saint-Joseph, la rue Lindsay à Drummondville et le chemin Craig, à Chesterville sont ex aequo.
Au Centre-du-Québec, le boulevard des Acadiens (ci-dessus), à Bécancour, apparaît au 2e rang, suivi par quatre routes de Drummondville, soit les rue Saint-Pierre et Saint-Georges. Au cinquième rang, le boulevard Saint-Joseph, la rue Lindsay à Drummondville et le chemin Craig, à Chesterville sont ex aequo.

Pires routes: deux mentions pour Shawinigan dans le palmarès de la Mauricie

Marie-Eve Lafontaine
Marie-Eve Lafontaine
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — Contrairement aux années précédentes, aucune artère de la région se retrouve dans le palmarès peu enviable des pires routes du Québec du CAA-Québec, en 2019. Toutefois, Shawinigan se démarque encore une fois sur le plan régional avec deux mentions, soit la rue Trudel et l’avenue du Tour-du-Lac qui occupent respectivement le 3e et le 4e rang. Et le grand gagnant est - ou le grand perdant c’est selon - : le chemin Fitzpatrick à La Tuque qui arrive en première position en Mauricie, et pour ce qui est du Centre-du-Québec, c’est la route 116 qui se démarque.