Philippe Couillard au sortir de sa rencontre avec le lieutenant-gouverneur Michel Doyon, qui a signé les décrets pour dissoudre l’Assemblée nationale et déclencher les élections.

Philippe Couillard amorce la campagne électorale avec «fierté et confiance»

QUÉBEC — Le chef libéral Philippe Couillard amorce la campagne électorale avec fierté et confiance.

C’est ce qu’il a déclaré jeudi au sortir de sa rencontre avec le lieutenant-gouverneur Michel Doyon, qui a signé les décrets pour dissoudre l’Assemblée nationale et déclencher les élections.

M. Couillard a fait valoir son bilan et qu’il en tire de la fierté, parce que son gouvernement a accompli un redressement et une relance au Québec qui ne s’étaient pas vus depuis longtemps, selon ses mots.

Du même souffle, il a dit qu’il a confiance au Québec et aux Québécois, et qu’il est optimiste et qu’il a confiance en sa campagne.

Il a finalement indiqué qu’il sera de bonne humeur pendant ce marathon électoral de 39 jours.

C’est d’ailleurs en Mauricie, plus précisément à Sainte-Angèle-de-Prémont, que le premier ministre lancera sa campagne plus tard jeudi.

«J’aime beaucoup cette région-là. C’est pas loin de la mienne! Nous avons une très belle équipe là-bas. C’est une région pour laquelle on a fait beaucoup. La Mauricie est totalement transformée. L’économie est vigoureuse et la création d’emplois se fait bien», a-t-il déclaré aux journalistes lors d’une courte mêlée de presse à Québec.