Perspectives économiques 2014 (vidéo)

Avec la disparition de grands employeurs tels que Gentilly-2 et Rio Tinto Alcan, la région doit concevoir autrement son avenir économique. Tout en accueillant de grands projets tels qu'IFFCO, le milieu prend le virage de l'entrepreneuriat et de l'industrie du savoir tout en se mettant en mode diversification.
Et tant la Mauricie que le Centre-du-Québec disposent d'un outil unique pour y parvenir: un fonds de 200 millions de dollars.
Le cahier spécial du Nouvelliste, publié ce vendredi sur les perspectives économiques 2014, vise justement à rapporter ce qui pointe à l'horizon aux quatre coins du territoire régional. Une belle façon de découvrir comment la région prépare l'avenir autrement.