La qualité des services et des soins en CHSLD subit les effets du manque de main-d’œuvre, en particulier l’été, dénonce la fille d’un usager.
La qualité des services et des soins en CHSLD subit les effets du manque de main-d’œuvre, en particulier l’été, dénonce la fille d’un usager.

Pénurie de main-d'oeuvre dans les CHSLD: la situation encore pire cet été

Matthieu Max-Gessler,  Initiative de journalisme local
Matthieu Max-Gessler, Initiative de journalisme local
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — Nuit passée dans son fauteuil plutôt que dans un lit, erreurs dans la nourriture servie, rester en jaquette d’hôpital toute une journée: voici le lot de nombreux patients en CHSLD dans la région, dénonce la fille de l’un d’eux. Des situations qu’elle juge déplorables et qui ont une cause commune: le manque de personnel dans le milieu de la santé, notamment de préposés aux bénéficiaires. Or, la situation semble encore pire en période estivale, alors que de nombreux employés partent en vacances et que le CIUSSS de la Mauricie et du Centre-du-Québec peine à les remplacer.