Les cabanes de pêche devront être retirées du lac Saint-Pierre et de l'embouchure de la rivière Nicolet d'ici dimanche.

Pêche: «Enlevez les cabanes d'ici dimanche»

Nicolet— Pour permettre à la Garde côtière canadienne de procéder à certaines manœuvres sur le fleuve Saint-Laurent, les autorités municipales de Nicolet et Bécancour sont dans l’obligation de demander aux propriétaires des cabanes à pêche situées sur leur territoire de les retirer d’ici dimanche.

D’abord, la Ville de Nicolet a demandé l’intervention du ministère de la Sécurité publique du Québec pour que la Garde côtière canadienne puisse défaire un muret de glace, de façon préventive, afin d’éviter des problèmes lors du dégel.

Les manœuvres seront effectuées en début de semaine prochaine, d’où cette demande de déplacer d’ici là les cabanes à pêche sur le lac Saint-Pierre et à son embouchure avec la rivière.
Les pompiers nicolétains étaient déjà à l’œuvre vendredi, directement sur la glace, pour distribuer des avis aux propriétaires de cabane.

«Nicolet remercie à l’avance les propriétaires de cabanes pour leur collaboration», fait savoir le conseiller en communication, Sébastien Turgeon.

À la Ville de Bécancour, on explique que l’opération menée par l’aéroglisseur de la Garde côtière canadienne afin de déloger la banquise aura un impact sur les cabanes encore présentes et qu’elles partiront probablement au large.

«On demande à tous les propriétaires de cabanes à pêche situées sur le fleuve Saint-Laurent, sur le long du territoire bécancourois, de les déplacer d’ici dimanche soir. Le Service de sécurité incendie de la Ville de Bécancour ira avertir les pêcheurs durant la journée du 17 février et laissera des avis sur les portes des cabanes. On remercie les propriétaires de cabane pour leur collaboration», a indiqué la directrice des communications, Marie-Michelle Barette.

Ces opérations s’inscrivent dans une plus grande intervention de la Garde côtière, dès lundi entre Sorel-Tracy à Saint-Pierre-les-Béquets.

Les manœuvres devraient s’échelonner sur quelques semaines le long des rives du fleuve. Le déglaçage sera effectué par les aéroglisseurs NGCCMamilossa et NGCC Sipu Muin. Le brise-glace NGCC Pierre Radisson sera également utilisé afin d’éviter que des morceaux de glace d’une taille importante ne dérivent dans le chenal.