La patinoire Bleu Blanc Bouge de la Fondation des Canadiens de Montréal sera entretenue à la main lorsque le mercure passera sous la barre des -15 degrés, la surfaceuse ne pouvant tolérer les grands froids.

Patinoire du CH: pas de surfaceuse lors de grands froids

Trois-Rivières — La nouvelle patinoire Bleu Blanc Bouge de la Fondation des Canadiens de Montréal, à Trois-Rivières, devra se passer de surfaceuse lors de froids intenses et s’en remettre à de l’entretien manuel pour maintenir la qualité de la glace.

C’est du moins ce qui a été décidé par la Ville de Trois-Rivières à la suite de problèmes connus avec l’équipement durant la période des Fêtes, qui a été passablement rigoureuse côté météo. En effet, lors de périodes de très grands froids, la surfaceuse cessait tout simplement de fonctionner, explique le porte-parole au cabinet du maire, Yvan Toutant.

«On a pu remarquer que les tuyaux gelaient et que l’eau ne sortait plus», explique M. Toutant, qui souligne que désormais, le travail se fera manuellement dès que le mercure passera sous la barre des -15 degrés. 

C’est d’ailleurs la première fois qu’une surfaceuse est utilisée pour entretenir une patinoire extérieure appartenant à la Ville de Trois-Rivières, ce qui n’a pas aidé la Ville à connaître les particularités liées à ces équipements. «Il faut dire qu’on a connu des froids par ordinaires aussi durant cette période. Mais dans tous les cas, nous avons pu s’organiser manuellement pour que la patinoire soit fonctionnelle et bien entretenue», explique Yvan Toutant, qui précise qu’un système d’arrosage manuel a pu être utilisé pour maintenir une bonne qualité de glace.

Le contrat d’entretien de la patinoire Bleu Blanc Bouge a été octroyé pour 2018 au Complexe sportif Alphonse-Desjardins, tant pour l’entretien, la surveillance que le prêt des équipements fournis par la Fondation des Canadiens de Montréal. Un contrat qui s’élève à 58 000 $ annuellement et qui est à la charge de la Ville, selon l’entente conclue avec la Fondation. À la fin de 2018, la Ville évaluera si elle prolonge le contrat octroyé au CSAD ou si elle retourne en appel de propositions pour l’entretien de cet équipement sportif. 

Par ailleurs, bien qu’elle soit déjà ouverte et accessible au public, la patinoire fera l’objet d’une inauguration officielle prévue pour la mi-janvier. 

La Fondation des Canadiens de Montréal devrait sous peu confirmer la date officielle.