Il est peu probable que l'on puisse assister à un spectacle à l'amphithéâtre de Trois-Rivières à l'automne.

Pas de spectacle à l'automne à l'amphithéâtre

Il est de moins en moins probable que l'on assiste à un spectacle d'ouverture de l'amphithéâtre de Trois-Rivières à l'automne prochain. Alors qu'il procédait à la présentation publique des plans d'aménagement de l'une des allées piétonnières qui permettra l'accès au site, le maire Yves Lévesque a admis que l'échéancier était maintenant trop serré pour qu'un tel scénario puisse se produire.
C'est qu'avec le retour, le 24 mars prochain, de Groupe ADF sur le chantier pour la construction du toit de l'amphithéâtre, il faudra compter au moins 16 semaines de travaux, ce qui mènera, dans le meilleur des cas, aux vacances de la construction. Après ce chantier viendra l'installation, en août, des sièges et l'aménagement de la partie arrière. «Et ça, c'est si ADF ne nous sort pas un autre lapin de son chapeau», a lancé le maire, sourire en coin.
Ce dernier estime donc trop serré l'échéancier pour un spectacle à l'automne. «Je ne pense pas que ce sera possible. On verra, mais les chances sont minimes, très minces», soutient le premier magistrat.
À la Corporation de l'amphithéâtre, cette nouvelle ne change pas grand-chose dans les plans déjà établis. «Lors de grands chantiers comme ça, il faut s'attendre à bien des changements dans les échéanciers. Oui, nous avions un plan A et un plan B. Nous avions parlé avec des gens en vue d'un spectacle, mais rien n'avait été officialisé, puisqu'on attendait de savoir quand les travaux allaient reprendre avec ADF. Donc ça ne change rien pour nous», assure le directeur général de la corporation, Steve Dubé.
Promenade
Les travaux visant l'aménagement de l'entrée au site de Trois-Rivières sur Saint-Laurent par la rue des Commissaires seront lancés dès cet été. La maquette du nouvel aménagement a été présentée à la presse, hier matin.Réalisés au coût de 1,7 M$, ces travaux permettront l'aménagement de ce qui deviendra l'Allée des Commissaires, une aire piétonnière qui ira rejoindre la promenade riveraine qui borde le Saint-Maurice.
On y retrouvera un portail d'entrée, des bancs, des lampadaires, des espaces verts ainsi qu'un plan d'eau et deux oeuvres d'art réalisées par des organismes locaux, soit Fierté Mauricienne et Sculpmédia, ainsi que les artistes de la Fenêtre, centre d'immersion aux arts qui accueille des personnes vivant avec une limitation fonctionnelle.
On se souviendra qu'en 2012, la Ville prévoyait un projet de 8,3 M$ comprenant des traverses d'accès au site à cinq endroits en plus d'allées piétonnières auxquelles on y ajouterait des oeuvres d'art et des fontaines dans le prolongement des rues Hart et des Commissaires. Toutefois, la Ville avait laissé tomber ces deux règlements d'emprunt après que 2350 personnes eurent signé le registre pour les bloquer.
Le projet a donc été revu à la baisse, avec l'aménagement de deux entrées piétonnières, dont la première sera bâtie cet été. L'autre, située dans le prolongement de la rue Hart, sera construite plus tard. Le coût total pour les deux entrées était estimé à 4,7 M$, mais ce montant pourrait être revu à la baisse.
L'Allée des Commissaires sera aménagée en pavé uni sur une largeur de 20 mètres et une longueur de 130 mètres. Un règlement d'emprunt a été adopté par le conseil municipal le 17 février dernier. Les appels d'offres seront publiés en juin, et le chantier sera entrepris vers la mi-août pour une durée de cinq mois.
Le maire Yves Lévesque estime que le tout sera prêt pour l'ouverture officielle de l'amphithéâtre en 2015.