Laurence Vincent-Lapointe
Laurence Vincent-Lapointe

Pas de ligandrol dans les suppléments de Laurence Vincent-Lapointe

Les suppléments alimentaires consommés par Laurence Vincent-Lapointe n’étaient pas contaminés au ligandrol, selon le Centre canadien d’éthique dans le sport, rapporte La Presse, jeudi matin.

L'athlète de Trois-Rivières en canoë-kayak, qui est suspendue jusqu'à nouvel ordre, se défend de s'être dopée. Elle avait évoqué la possibilité que ses suppléments alimentaires aient été contaminés.

Lire le texte de La Presse.