Une quarantaine de personnes s’étaient déplacées pour se faire entendre concernant l’avenir du parc à Carignan.

Parc à Carignan: «on a très bien compris le message»

La Tuque — Le cri du cœur des citoyens du secteur Carignan a finalement été entendu. La Ville de La Tuque a annoncé lors de l’assemblée publique qu’elle déplacerait le parc qui a été démantelé à la suite de la vente de l’ancienne école à Carignan.

«On a très bien compris le message […] Il y a des gens qui ont vraiment fait le reflet du besoin des jeunes familles et de la nécessité. Le travail n’avait peut-être pas été fait quant à l’affluence et la nécessité», a lancé le maire de La Tuque, Pierre-David Tremblay.

Cette décision fait suite à la rencontre avec les citoyens du 4 septembre dernier concernant l’avenir du parc.

Les résidents qui utilisaient les installations devront toutefois faire preuve de patience et oublier la patinoire pour l’hiver prochain parce que la Ville ne fera rien avant le printemps.

«On va sûrement y aller pour l’ouverture du parc de façon graduelle. Il va falloir investir de l’argent, mais on n’en a pas. Ça, c’est clair. On va regarder cette dynamique-là au niveau de l’argent», a souligné le maire.

«Il va falloir trouver une façon d’arriver à coût nul avec la nomenclature des parcs actuels. Pour nous, le conseil est clair: il y a des parcs qui vont devoir être fermés ou modifiés», a-t-il ajouté.

Le nouvel emplacement devrait être derrière l’endroit où était situé le petit parc. D’ailleurs, des travaux de déboisement devront être faits, selon la Ville.

«Il faut voir aussi s’il sera assez grand pour recevoir la patinoire parce qu’on ne peut pas accepter de faire le stationnement dans la rue», a indiqué Pierre-David Tremblay.

«La commande est passée», a conclu le maire.