Pannes d’électricité à Parent: des travaux dès la mi-août

LA TUQUE — Une rencontre a eu lieu, jeudi, à Parent entre des représentants d’Hydro-Québec, de la Sécurité civile et de la Ville de La Tuque. À l’ordre du jour, l’épineux dossier des pannes d’électricité dans ce secteur de la Haute-Mauricie. Les discussions ont permis d’identifier des solutions et de «mieux se comprendre». Des travaux de maintenance débuteront bientôt.

«On a senti qu’il y avait de l’ouverture de la part d’Hydro-Québec pour régler nos problèmes parce que ça ne fait plus de sens des coupures de 14, 18 ou 20 heures. Il était temps qu’on trouve des solutions […] On a eu une bonne rencontre, ç’a été assez cordial. Je suis très satisfait. On a touché un paquet de points, les communications, nos commentaires, nos besoins… C’est toujours plus agréable d’avoir des rencontres quand on trouve des solutions. Je pense que le message a bien passé et qu’il a été bien reçu aussi», a commenté le conseiller municipal de Parent, Éric Chagnon.

Hydro-Québec va pour sa part passer à l’action pour sécuriser la ligne en attendant que les travaux d’envergure sur la ligne La Vérendrye-Parent se mettent en branle en 2021.

Une quarantaine de structures seront visées par des travaux très prochainement. À partir de la mi-août, il y aura des travailleurs spécialisés dans les travaux sous tension à l’oeuvre sur le terrain.

Ces opérations seront permises, entre autres, parce qu’Hydro-Québec a revu ses priorités sur ses interventions de maintenance au niveau provincial.

«On a convenu avec la Ville de faire un blitz de travaux sur une quarantaine de structures. On a revu nos travaux de façon provinciale et on a des équipes qui vont venir de plusieurs autres régions en renfort à leurs collègues régionaux», explique le directeur responsable de l’entretien des lignes de transport chez Hydro-Québec, François St-Pierre.

Quant aux demandes de génératrices, le conseiller municipal de Parent affirme que «ce point-là reste à finaliser».

«On a discuté avec eux de solutions semblables, au minimum, à ce qui avait été proposé en 2018. Il y avait des endroits ciblés dans la municipalité où il y avait des génératrices commerciales. On a pris en note leurs demandes et on a convenu avec les gens de la place qu’on allait travailler sur une solution qui serait à la hauteur de leurs attentes», assure M. St-Pierre.

Les génératrices seront utilisées seulement pour les interruptions planifiées.

Les travaux qui débuteront bientôt s’ajoutent à ceux déjà prévus sur la ligne La Vérendrye-Parent qui consistent à remplacer 95 des 283 structures.

Rappelons que dans le cadre de ce projet d’envergure, une génératrice sera à Parent en permanence pendant les travaux.

«Tous les participants à la rencontre ont été collaborateurs, il y avait une belle écoute. On a senti que tout le monde était en mode solutions face aux problèmes vécus par notre clientèle de Parent. C’était une très bonne rencontre», a conclu François St-Pierre.