Les équipes d'Hydro-Québec sont au travail afin de rétablir le courant.

Panne d'électricité: le service rétabli aujourd'hui

Toutes les pannes électriques qui touchent la Mauricie et le Centre-du-Québec seront rétablies jeudi et la plupart le seront d'ici midi.

À 10 h, jeudi, 3222 clients d'Hydro-Québec en Mauricie étaient toujours sans électricité, soit près de la moitié des citoyens privés de courant au Québec. Voilà pourquoi 200 équipes d'Hydro-Québec sont à pied d'oeuvre pour rétablir le courant dans la région. À la grandeur du Québec, on compte 380 équipes.

«Ça va bien présentement, déclare Véronique Trépanier, porte-parole régionale pour la société d'État. Depuis les événements qui ont commencé mardi, 92 % des gens ont retrouvé le service.»

Les chutes de neige et de pluie ont contribué à alourdir la végétation. De nombreux arbres ont cédé sous ce poids, bloquant des rues, et des branches sont entrées en contact avec le réseau aérien d'Hydro-Québec, entraînant des pannes un peu partout en Mauricie.

Saint-Mathieu-du-Parc, Saint-Élie-de-Caxton et Saint-Alexis-des-Monts sont les municipalités les plus touchées par ces pannes de courant.

Les équipes d'Hydro-Québec travaillent des quarts de 16 heures, se reposent durant huit heures et reprennent du service.

«Il y a du rétablissement de service, mais surtout de la réparation. Il faut patrouiller les lignes, dégager la végétation avec des élagueurs. Ensuite, les monteurs rétablissent le service», continue Mme Trépanier.

La Sécurité civile trace elle aussi un portrait de plus en plus positif de la situation. 

«On continue d'être en lien avec les municipalités. Le bilan s'améliore d'heure en heure», commente Sébastien Doire, directeur régional de la Sécurité civile.

Des centres d'hébergement ont été ouverts dans plusieurs municipalités. Devant l'amélioration de la situation, ceux de Sainte-Ursule et de Shawinigan ont été fermés.


«Il nous reste Saint-Mathieu et Saint-Élie parmi les municipalités les plus touchées. Mais les centres d'hébergement sont vides. La plupart des gens sont autonomes», précise M. Doire.

Une génératrice alimente la tour de télécommunications de Saint-Mathieu, ce qui a permis de rétablir les communications par téléphone et par cellulaire. Le service Internet est aussi accessible.