Opitciwan ferme ses frontières

LA TUQUE — Le Conseil des Atikamekw d’Opitciwan a déclaré les mesures d’urgence locale jusqu’au 13 avril 2020 sur son territoire. Pendant cette période, il sera interdit d’entrer ou de sortir de la communauté, sauf exception.

Par cette mesure, le Conseil tente d’éviter que le virus de la COVID-19 ne se retrouve sur le territoire de la communauté isolée.

«Nous prenons les grands moyens pour protéger la vie, la santé et l’intégrité de nos membres et résidents», a expliqué le chef Jean-Claude Méquish.

Pendant la mesure d’urgence locale, il sera interdit de sortir de la communauté à l’exception des déplacements dûment autorisés, ceux nécessaires pour urgence ou pour nécessité, ainsi que des déplacements vers les territoires familiaux.

Les visiteurs, les membres qui résident hors réserve et les non-membres ne seront plus autorisés à entrer sur le territoire de la communauté.

Des exceptions s’appliquent toutefois pour les travailleurs qui assurent l’entretien de la route, ainsi que les personnes qui fournissent des services essentiels.

Un point de contrôle routier à l’entrée du territoire sera assumé par les autorités policières. Ceux-ci, ainsi que les agents de la guérite, sont formellement mandatés afin d’appliquer cette mesure d’isolement de la communauté.