L’opération VACCIN (pour Vérification Accrue de la Capacité de Conduire — Intervention Nationale) s’est amorcée le 30 novembre et durera jusqu’au 3 janvier.

Opération VACCIN: surveillance accrue des facultés affaiblies

Trois-Rivières — La Sûreté du Québec et la Sécurité publique de Trois-Rivières ont commencé à intensifier leurs interventions afin de cibler les conducteurs ayant des facultés affaiblies par l’alcool ou les drogues.

L’opération VACCIN (pour Vérification Accrue de la Capacité de Conduire — Intervention Nationale) s’est amorcée le 30 novembre et durera jusqu’au 3 janvier.

Six contrôles routiers sont prévus en Mauricie et 5 dans Lanaudière.

L’opération a déjà porté fruit puisqu’une arrestation pour possession de stupéfiants et une arrestation pour conduite avec facultés affaiblies par la drogue ont été faites en Mauricie.

Dans trois des six lieux d’opération de la région, environ 1750 véhicules ont été vérifiés, de même que 15 taxis, 12 véhicules lourds tandis que 5 tests ont été passés avec l’appareil de détection approuvé.

Ces interventions ont eu lieu au coin chemin Sainte-Marguerite et boulevard des Forges, autoroute 40 (sortie centre-ville), au coin Père-Daniel et Bellefeuille et à l’intersection boulevard des Récollets-autoroute 40.

Les policiers en profiteront pour distribuer des autocollants électrostatiques pouvant être posés dans les vitres de la voiture.

Le côté visuel de cette campagne rappelle que la conduite d’un véhicule sous l’effet de l’alcool ou de drogues est un acte criminel aux conséquences graves.

Les patrouilleurs de la Société d’assurance automobile du Québec (SAAQ) seront partenaires des services policiers lors de ces opérations conjointes. Ils interviendront, dans leur cas, auprès des véhicules lourds, des autobus et des taxis.

Ce partage d’expertises permettra d’intervenir auprès de tous les types de véhicules sur le réseau routier.

À l’approche du temps des Fêtes où les occasions de consommer de l’alcool se multiplient, la SAAQ lance son thème de cette année: «Sauver la magie des Fêtes. Empêchez un proche de boire et conduire».

L’alcool au volant demeure l’une des causes principales des collisions mortelles au Québec. En 2016, 18 conducteurs, en moyenne, ont été interceptés chaque jour durant l’opération VACCIN.

Selon la SAAQ, de 2011 à 2015, dans environ 85 % des cas de collision, le conducteur impliqué avait consommé de l’alcool ou des drogues et n’était pas un récidiviste.