Simon Turcotte, directeur des opérations forestières et Marc-André Despins, directeur général de la Coopérative forestière du Haut Saint-Maurice, ont fait de la sensibilisation sur la route forestière 10.

Opération sensibilisation sur la route forestière 10

LA TUQUE — Des dirigeants de la Coopérative forestière ont effectué un barrage routier, jeudi, pour sensibiliser les usagers des chemins forestiers aux bonnes pratiques à adopter pour la sécurité routière en forêt. Ils ont pu sensibiliser quelques dizaines d’utilisateurs de la route forestière 10 en Haute-Mauricie.

«Il y a trop d’accidents. Un accident, c’est un accident de trop. Malheureusement, il y en a tous les ans que ce soit du simple accrochage à l’accident mortel. On peut les éviter en contrôlant les risques. C’est pour ça qu’on fait de la sensibilisation», lance Simon Turcotte, directeur des opérations forestières à la Coopérative forestière du Haut Saint-Maurice.

Si on a choisi ce temps-ci de l’année pour être sur le terrain, ce n’est pas un hasard. Les chasseurs sont nombreux à se diriger en forêt pour s’adonner à leur sport. En quelques heures seulement, ce sont près de 120 véhicules qui ont été sensibilisés.

«On a choisi notre moment: il y a beaucoup d’utilisateurs en forêt à cause de la chasse. Notre capital humain est vraiment très important dans l’entreprise. On veut les protéger en sensibilisant les utilisateurs qui ne prennent pas souvent cette route-là. En donnant des consignes claires aux gens quand on les arrête, je pense qu’on fait preuve de diligence raisonnable et en même temps on s’assure que nos travailleurs peuvent circuler en toute sécurité», souligne Marc-André Despins, directeur général de la Coopérative forestière du Haut Saint-Maurice.

On insiste également sur le respect entre tous les utilisateurs de la forêt. La Coopérative forestière est claire, la cohabitation est importante au niveau de tous les utilisateurs en forêt, travailleurs, villégiateurs, chasseurs, cueilleur, pêcheur… On fait même des efforts à ce temps-ci de l’année pour ne pas trop déranger les chasseurs.

Près de 120 conducteurs de véhicules ont reçu un rappel des consignes de sécurité routière en forêt.

«On fait aussi attention pour respecter les chasseurs qui viennent pratiquer leur passe-temps dans lequel ils se sont investis durant une année en temps et en argent. Les forestiers font attention à ces gens-là pour leur permettre de pratiquer leur sport à même nos activités. C’est important que tout le monde trouve son compte en forêt», assure Simon Turcotte.

Les deux dirigeants de la coopérative forestière ont remis un feuillet à chaque personne qu’ils ont abordée dans lequel on rappelle les responsabilités et les obligations, notamment pour ce qui est de l’utilisation du CB sur une route forestière, le port de la ceinture de sécurité, la limite de vitesse, et les distances sécuritaires en raison de la poussière.

«Sur les chemins forestiers, c’est la même réglementation que sur les chemins publics. […] Il y a quand même des outils supplémentaires dont on doit se doter pour l’identification de la position de chacun des individus, dont le CB sur bande AM», explique Simon Turcotte.

L’opération s’est déroulée dans le sourire sur la route forestière 10, et il fallait la faire insiste la Coopérative.

«Les gens sont contents de nous voir faire de la sensibilisation et je suis très fier de dire qu’on fait tout pour la santé et la sécurité de nos travailleurs», souligne M. Despins.

On voit les deux dirigeants de la Coopérative forestière du Haut Saint-Maurice en pleine action de sensibilisation sur la route forestière 10.

«La vie de nos travailleurs c’est très important. Nos employés sont nos ressources les plus chères dans une entreprise. On veut s’assure que tout le monde est en santé-sécurité pour monter et descendre en forêt», ajoute M. Turcotte.