Le service de sécurité incendie de la Ville de La Tuque s'est rendu sur place afin de s'assurer de la sécurité des lieux.

Opération nettoyage à La Tuque

Armée d'un jugement de la Cour supérieure, la Ville de La Tuque a procédé à une opération nettoyage, hier matin, sur le terrain d'une résidence située au 333 rue Kitchener. Une cinquantaine de pneus ont été ramassés par les autorités en plus de trois véhicules.
«Par le biais de nos procureurs, on a obtenu un jugement et c'est aujourd'hui (hier) qu'on peut exécuter ce jugement-là et procéder au nettoyage de cette cour», affirme le greffier municipal de La Tuque, Jean-Sébastien Poirier.
Le propriétaire des lieux avait pourtant signé une entente en décembre 2013, où il s'engageait à respecter l'interdiction de faire de la mécanique, d'entreposer des véhicules et d'opérer un atelier mécanique à son domicile.
«C'est un dossier qui date de plusieurs années, c'est un dossier de longue haleine. L'accumulation de preuves, démarches, constats d'infraction, avis, poursuites, et le jugement qu'on a obtenu fait en sorte qu'on procède ce matin à l'enlèvement des véhicules. Ils sont envoyés à la fourrière municipale», a expliqué le greffier.
L'homme opérait un garage de réparation de véhicule dans un endroit où ce n'est pas permis au niveau du zonage de la Ville. «C'est certain que ce type d'activité amène des plaintes du voisinage. Depuis des années, ils formulent des plaintes à la Municipalité, mais dans des dossiers comme ça, il faut comprendre que ça prend beaucoup de temps avant d'en arriver à une opération comme aujourd'hui», soutient M. Poirier.
Si certains voisins rencontrés par Le Nouvelliste étaient plutôt indifférents à l'opération, d'autres se réjouissaient véritablement, allant même jusqu'à applaudir.
«On remercie d'ailleurs les voisins d'avoir été patients, parce que c'est certain qu'ils s'attendent à ce que la Ville intervienne immédiatement après avoir formulé une plainte, mais ce n'est pas comme ça que ça fonctionne», lance M. Poirier.
Le service de sécurité incendie de la Ville de La Tuque a également été appelé sur place afin de s'assurer de la sécurité des lieux en raison des accumulations excessives, des matières combustibles, des liquides inflammables et des matières dangereuses.
Il s'agit de la quatrième opération nettoyage et les dirigeants de la Ville invitent la population à dénoncer ce genre de situation.