Trois conducteurs ont été interceptés parce qu’ils avaient les capacités affaiblies par l’alcool dans le cadre de la première soirée de l’opération nationale concertée contre l’alcool et la drogue au volant.

Opération nationale concertée contre l’alcool et la drogue au volant: trois arrestations dans la région

TROIS-RIVIÈRES — Trois personnes ont été arrêtées dans la région, jeudi, dans le cadre de la première soirée de l’opération nationale concertée contre l’alcool et la drogue au volant.

Ces trois conducteurs ont été interceptés parce qu’ils avaient les capacités affaiblies par l’alcool. Deux de ces arrestations ont été effectuées grâce aux points de contrôle mis en place conjointement par la Sûreté du Québec, la police de Trois-Rivières ainsi que Contrôle routier Québec tandis l’autre a été réalisée par un patrouilleur de la SQ sur le territoire de la MRC de Bécancour après qu’il ait intercepté l’automobiliste fautif. En tout, cinq points de contrôle routier ciblés avaient été mis en place dans la ville de Trois-Rivières et aux abords de l’autoroute 40, dans les secteurs de Trois-Rivières-Ouest, Trois-Rivières (centre-ville) et Cap-de-la-Madeleine. Environ 2000 automobilistes ont fait l’objet d’une vérification dans le cadre de cette initiative. Bel exemple de collaboration entre les trois organisations impliquées, un agent de Contrôle routier Québec a ciblé et intercepté un conducteur sous l’influence de l’alcool avant de le confier aux policiers, et ce, conformément aux mandats respectifs de chaque organisation.

Un test avec l’appareil de détection approuvé pour l’alcool et un autre test d’épreuves de coordination des mouvements pour déterminer si un individu est sous l’influence de la drogue ont également été effectués. Ils n’ont cependant pas mené à des arrestations. Ces barrages ont aussi permis d’intercepter et de procéder à l’arrestation d’un individu qui faisait l’objet d’un mandat.

L’opération nationale concertée se poursuivra jusqu’au 3 janvier 2019. L’an dernier au Québec, durant la même période, 1055 personnes ont été arrêtées pour conduite sous l’influence de l’alcool ou de la drogue.