Carol Fillion, président et directeur général du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie et du Centre-du-Québec.
Carol Fillion, président et directeur général du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie et du Centre-du-Québec.

«On veut arrêter la mobilité» des travailleurs de la santé, assure le CIUSSS

Trois-Rivières — Même si la direction du CIUSSS assure qu’elle veut arrêter la mobilité des travailleurs de la santé entre les centres de soins, la pénurie de main-d’oeuvre durant la pandémie de la COVID-19 fait en sorte que des travailleurs sans symptôme peuvent changer de lieu de travail.

Différents CHSLD de la région sont aux prises avec de nombreux cas de coronavirus depuis le début de la pandémie. Le Nouvelliste révélait lundi que des infirmières et des aides de services affectés à la clinique d’évaluation de la COVID-19 du Centre Cloutier-du Rivage ont fait des heures supplémentaires au CHSLD Cooke au cours de la dernière semaine.

«De façon générale, on veut arrêter la mobilité. Le mot d’ordre est: quand on travaille dans une installation, on travaille dans cette installation-là. Il n’y a aucun changement d’un CHSLD à un autre. Personne qui travaille dans un endroit où la COVID est présente ne peut aller travailler ailleurs. On permet, parce que la pénurie étant ce qu’elle, que les gens viennent prêter main-forte pour éviter un bris de service d’une zone sans COVID et venir faire des quarts de travail dans un CHSLD. Ces personnes s’engagent, dans un registre, pour démontrer qu’elles sont sans symptôme. On s’assure que le port des équipements de protection est fait de façon rigoureuse. Ça limite toute chance de propagation de la COVID», mentionne le président et directeur général du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie et du Centre-du-Québec, Carol Fillion, en indiquant que le personnel des cliniques de dépistage a développé des habiletés quant à l’utilisation des équipements de protection individuelle.

La docteure Lise-Andrée Galarneau, microbiologiste et infectiologue au CIUSSS Mauricie et Centre-du-Québec.

Selon la docteure Lise-Andrée Galarneau, le CIUSSS se base sur les recommandations du ministère de la Santé pour permettre une certaine mobilité des travailleurs à condition qu’ils utilisent adéquatement les équipements de protection comme les masques et les lunettes et qu’ils ne présentent aucun symptôme de la maladie. De plus, le ministère n’exige pas de mettre en quarantaine des travailleurs passant des zones à risque vers des zones dites froides s’ils ont respecté ces deux conditions.

«Dans la région, on a ajouté un bémol à ces recommandations. Lorsqu’on est dans un centre et qu’il y a eu transmission entre les travailleurs, donc, le contrôle n’est pas parfait. Un travailleur qui est dans une zone où il y a une transmission, on demande qu’il reste dans cette zone et qu’il n’aille pas travailler dans un autre établissement», ajoute la docteure Lise-Andrée Galarneau, microbiologiste et infectiologue au CIUSSS, lors d’une conférence de presse tenue lundi durant laquelle on a appris que le nombre de cas de coronavirus dans la région a passé de 1156 dimanche à 1169 lundi.

Si la pénurie de main-d’œuvre fait mal en cette pandémie, le CIUSSS ne peut compter pour l’instant sur l’aide de l’armée. La région est écartée du déploiement militaire même si le CIUSSS a fait part de ses besoins. L’allure du recrutement réalisé notamment par la campagne Je contribue a permis au CIUSSS d’accueillir quelque 700 personnes qui sont soit en formation ou soit déjà sur le terrain.

Par ailleurs, la direction du CIUSSS assure que le réseau régional est prêt à faire face à une éventuelle nouvelle vague de personnes atteintes de la COVID-19 à la suite de l’application du déconfinement progressif annoncé lundi par le gouvernement du Québec.

«Avec le déconfinement qui s’amorce, il est vrai que la situation est préoccupante dans plusieurs de nos milieux. La transmission demeure de modérée à faible si on regarde la situation épidémiologique de notre région. Les populations à risque demeurent à risque. Le virus va circuler. Le but est de contrôler cette circulation», analyse la docteure Marie-Josée Godi, directrice de la santé publique.

Avec la réouverture prochaine des écoles primaires et des services de garde, la docteure Godi recommande aux parents de porter une attention particulière à leurs enfants pour détecter les symptômes reliés à la COVID-19. Le même conseil s’applique aux enseignants et aux éducatrices.

La docteure Godi recommande le port du masque en ajout aux mesures de lavage des mains et de distanciation sociale.

Nombre de cas au 27 avril en Mauricie et au Centre-du-Québec: 1169 [+ 13 par rapport au 26 avril]

MAURICIE: 939 [+ 6]

MRC du Haut-Saint-Maurice: 0

MRC Mékinac: 51 [ - ]

  •     Sainte-Thècle: 5 [ - ]
  •     Saint-Tite: 34 [ - ]
  •     Hérouxville: 5 [ - ]

 MRC des Chenaux: 29  [ -1]  

  •     Notre-Dame-du-Mont-Carmel: 8 [ - ]
  •     Saint-Maurice: 11 [ - ]
  •     Saint-Narcisse: 8  [ - ]

MRC Maskinongé: 176  [ - ]

  •     Louiseville: 77  [ - ]
  •     Maskinongé: 12  [ - ]
  •     Saint-Boniface: 11  [ - ]
  •     Saint-Étienne-des-Grès: 19  [ - ]
  •     Saint-Paulin: 8 [ - ]
  •     Saint-Sévère: 5 [ - ]
  •     Yamachiche: 20 [ - ]

- Shawinigan: 277  [ - ]

- Trois-Rivières: 406 [+ 4]

 

CENTRE-DU-QUÉBEC: 230 [+ 10]

MRC d’Arthabaska : 19 [ +2 ]

  •     Victoriaville: 9  [ - ]

MRC de l’Érable: 0

MRC Bécancour: 17 [ - ]

  •     Bécancour: 15 [ - ]

MRC Nicolet-Yamaska: 10 [+1]

MRC Drummond: 184  [+7]

  •     Drummondville: 147 [ +6]
  •     Saint-Cyrille-de-Wendover: 12 [ - ]
  •     Saint-Germain-de-Grantham: 11 [ - ]

Décès : 92 [+ 4]

*Seules les municipalités comptabilisant 5 cas et plus de COVID-19 sont indiquées.


Éclosions

Nombre de cas de COVID-19 au CHSLD Laflèche

    Nombre de résidents atteints: 106 [ - ]

    Nombre d’employés atteints: 81 [ - ]

    Nombre de décès: 42 [ + 1 ]

 

Nombre de cas de COVID-19 au CHSLD Mgr Paquin

    Nombre de résidents atteints: 25 [ - ]

    Nombre d’employés atteints: 17 [ - ]

    Nombre de décès: 10 [ - ]


Nombre de cas de COVID-19 au CHSLD Cooke

    Nombre de résidents atteints: 3 [ +2 ]

    Nombre d’employés atteints: 0 [ - ]

    Nombre de décès: 0 [ - ]


Nombre de cas de COVID-19 au CHSLD Roland-Leclerc

    Nombre de résidents atteints: 1 [ - ]

    Nombre d’employés atteints: 0 [ - ]

    Nombre de décès: 0 [ - ]


Nombre de cas de COVID-19 à l’UCDG Cloutier-du Rivage

    Nombre de résidents atteints: 11 [ -]

    Nombre d’employés atteints: 2 [ - ]

    Nombre de décès: 1 [ - ]

Source : CIUSSS MCQ