«On est en situation de crise»

Paule Vermot-Desroches
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — La situation difficile qui prévaut dans les urgences de la région en ce début d’année ne fait qu’accentuer la pression sur le personnel infirmier, déjà épuisé des conditions dans les différents établissements du CIUSSS Mauricie et Centre-du-Québec. Voilà le cri du cœur lancé mercredi par le Syndicat des professionnels en soins de la Mauricie et du Centre-du-Québec (FIQ), qui représente plus de 5000 infirmières, infirmières auxiliaires et inhalothérapeutes dans la région.