L’équipe de Tourisme Mauricie, composée d’Anaïs Laurent, directrice du marketing, de Geneviève Boivin, directrice générale, de Valérie Bourgeois, présidente et de Catherine Cournoyer, directrice des communications et service aux membres, estime avoir mis les bouchées doubles afin d’attirer des touristes dans la région cet été.

Offensive pour attirer les touristes

SHAWINIGAN — Encore une fois cette année, Tourisme Mauricie met le paquet afin de convaincre les touristes de choisir la Mauricie comme destination pour leurs vacances estivales.

Les membres de l’équipe de l’organisme ont d’ailleurs présenté les moyens qu’ils ont mis en place afin de parvenir à leurs fins, jeudi, dans le cadre d’une rencontre à laquelle ont pris part plusieurs partenaires et acteurs de l’industrie touristique mauricienne. Ils ont notamment ciblé cinq «bonnes raisons» afin de choisir «La belle d’à côté» au cours des prochaines semaines pour s’évader et en feront la promotion prochainement. Les trois spectacles exclusifs qui seront présentés – soit Juste une p’tite nuite – hommage aux Colocs à l’Amphithéâtre Cogeco, la nouvelle production du Cirque Éloize Nezha, l’enfant pirate à la Cité de l’énergie et le spectacle Antarctique Solo à la maison de la culture Francis-Brisson de Shawinigan – constituent l’une des raisons qui seront mises de l’avant dans le cadre des différentes offensives publicitaires. Les nouvelles activités et les classiques de la région, le grand air et la nature, la personnalité sympathique des Mauriciens ainsi que la proximité des grands centres sont les autres raisons mises à l’avant-plan.

«Globalement, nos entreprises membres et partenaires hôteliers investiront plus de 1,5 M$ en promotion regroupée ou en solo sur le marché québécois cet été. Avec une proposition d’activités et de spectacles aussi relevée, la Mauricie sera une région incontournable pour prendre des vacances en famille ou entre amis» mentionne la présidente du conseil d’administration, Valérie Bourgeois.

Les personnes ayant arrêté leur choix sur la Mauricie peuvent d’ailleurs obtenir des informations sur les activités, les possibilités d’hébergement et les forfaits en se rendant sur le site www.forfaitsmauricie.com.

Pour une deuxième année, le rôle d’ambassadeur a été confié au comédien bien connu et originaire de la région Rémi-Pierre Paquin. Une publicité le mettant en vedette sera présentée sur les ondes de différentes stations de télévision à compter de la semaine prochaine. Rappelons que ce dernier participe au spectacle Antarctique Solo à titre d’interprète.

«Si vous le suivez un peu dans les médias, vous savez qu’il ne rate jamais une occasion de ‘‘ploguer’’ la Mauricie. Ce n’est pas la Mauricie, mais bien SA Mauricie. C’était donc tout naturel de le choisir encore une fois cette année», poursuit la directrice générale et du marketing, Anaïs Laurent, avant d’ajouter qu’une autre publicité présentant les différents forfaits disponibles sera également diffusée.

Un intérêt de l’étranger

Même si ces efforts promotionnels visent principalement les régions de Montréal, de Québec et de l’Estrie, Tourisme Mauricie ne lésine pas sur les efforts afin d’attirer des visiteurs provenant de l’étranger. Depuis quelques années, le nombre de touristes français, belges et suisses a connu une certaine croissance. Par ailleurs, l’organisme lorgne également les marchés allemand, mexicain et chinois.

«Les recettes provenant des touristes hors pays représentent 18 %. C’est une part importante du gâteau», indique la directrice générale, Geneviève Boivin.

Il semble que ce soit le caractère sauvage de la région qui charme tout particulièrement les voyageurs étrangers. Un reportage très complet dans lequel un journaliste raconte sa découverte du Québec par la voie des airs, et de plusieurs attraits mauriciens, est paru récemment dans le magazine français Le Figaro. Pour Tourisme Mauricie, une telle vitrine dans une publication jouissant d’un très grand rayonnement aura fort probablement un impact positif sur le nombre de visiteurs au cours des prochaines semaines. 

Selon Mme Laurent, une publication dans Le Figaro se compare à une campagne publicitaire nécessitant un investissement de plus de 550 000 $.

«Nos entreprises membres et partenaires hôteliers investiront plus de 1,5 M$ en promotion»

Dossier Robert Trudel

La décision du directeur général de la Cité de l’énergie, Robert Trudel, de quitter temporairement ses fonctions à la suite d’allégations concernant de possibles actes d’inconduite de nature sexuelle, d’intimidation et de harcèlement, ne devrait pas avoir d’impacts sur la qualité des activités offertes par l’équipe de cet attrait touristique majeur. Selon la directrice générale, il faut faire la distinction entre l’individu et l’institution. Elle reconnaît par contre que le déroulement des premières représentations du nouveau spectacle du Cirque Éloize donnera une bonne idée de la façon dont les membres de l’équipe de la Cité de l’énergie auront réagi à la suite du départ de M. Trudel.

«On travaille pour l’organisation et le produit touristique. Nous mettons de côté cette histoire-là. Il y a une enquête interne et nous avons confiance en ce processus. La Cité de l’énergie est importante pour Shawinigan et sa vitalité. Alors on continue à s’investir pour la promouvoir car son offre demeure de qualité et importante», mentionne Mme Boivin.