À défaut de pouvoir tenir les Relais pour la vie dans leur forme habituelle sur le terrain, la Société canadienne du cancer a tenu un premier Relais pour la vie virtuel.
À défaut de pouvoir tenir les Relais pour la vie dans leur forme habituelle sur le terrain, la Société canadienne du cancer a tenu un premier Relais pour la vie virtuel.

Objectifs atteints pour le premier Relais à la maison

TROIS-RIVIÈRES — Grâce à son tout premier Relais pour la vie virtuel, la Société canadienne du cancer (SCC) a pu amasser tout près de 80 000 $ en Mauricie.

Au total, le Relais à la maison aura permis d’amasser 4,38 millions de dollars à travers le pays et 1,3 million à l’échelle provinciale. Comme c’est le cas chaque année, «ce montant sera investi dans la recherche, la prévention et le soutien aux personnes touchées par le cancer et leurs proches».

La SCC, qui a mis sur pied cet événement virtuel afin de pallier l’annulation du Relais pour la vie, a tenu à souligner l’appui considérable de tous les participants. Malgré le contexte actuel, bon nombre d’entre eux ont tout de même répondu présents à l’appel.

«Nous savions que c’était un défi, à la fois pour notre équipe, mais aussi pour nos comités organisateurs et participants de transformer notre Relais pour la vie en personne en un événement virtuel et c’est pourquoi nous sommes très fiers du résultat obtenu», a fait savoir la vice-présidente Relais pour la vie à la Société canadienne du cancer, Josianne Béliveau.

Par ailleurs, COVID-19 oblige, les recettes annuelles du Relais pour la vie ont été moins grandes cette année. Cependant, il ne s’agissait pas d’une surprise pour l’administration de la Société, qui avait établi des objectifs réalistes avant le début des événements.

«Sachant que la pandémie a affecté beaucoup de nos donateurs, on n’a donné aucun objectif à nos participants. Pour cette année, nous visions donc environ 20 à 30 % de ce qu’on fait d’habitude. Comme notre 4,3 millions représente 25 à 30 % de notre montant habituel, nous sommes très satisfaits de cette édition particulière. Il en va de même pour le volet régional, où les quelque 135 000 $ amassés avec tous nos relais représentent à peu près ce que l’on visait», a indiqué l’agente de développement de la SCC, Laurence Chartrand.

Animé par la présentatrice météo, coach et survivante d’un cancer Nadège Saint-Philippe, l’événement virtuel comprenait les performances musicales de plusieurs artistes tels que Geneviève Jodoin, Steve Hill, Jérôme Couture, Jonas Tomalty et plusieurs autres.

De plus, comme le veut la tradition, un message porteur d’espoir a été acheminé aux participants. Cette année, c’est la survivante du cancer et bénévole à la SCC Marie-Noëlle Séguin-Grignon qui a livré son témoignage. Enfin la fameuse cérémonie des luminaires rendant hommage aux victimes du cancer décédées avait été adaptée pour l’occasion.

Rappelons que le Relais pour la vie Mékinac, qui s’est produit en février dernier, avait permis d’amasser 55 644 $. Ces montants demeurent toutefois préliminaires pour l’instant. Les sommes exactes amassées seront rendues publiques à la fin de la présente saison.