Nouvelle escouade pour contrer le cannabis illégal

TROIS-RIVIÈRES — Alors que le cannabis est sur le point d’être légalisé, le Service de police de Trois-Rivières pourra prochainement compter sur une équipe locale d’enquête spécifiquement créée pour contrer l’économie souterraine, notamment la production et la revente de cannabis illégal.

À compter du 1er octobre prochain, deux enquêteurs seront donc affectés au programme ACCES Cannabis (Action Concertée pour Contrer l’Économie Souterraine).

Leur mandat général sera notamment la lutte au cannabis illégal. Le Service de police de Trois-Rivières fait partie des 10 corps policiers québécois sélectionnés par le ministère de la Sécurité publique pour mettre en place ce projet. Le budget qui servira à financer cette initiative proviendra de subventions du ministère. Ces dernières seront renouvelables tous les six mois.

Cette équipe sera par ailleurs appuyée dans sa tâche par les enquêteurs déjà en place en matière de stupéfiants, qui sont responsables des opérations relatives aux stupéfiants sur le territoire.

De plus, la direction de la police de Trois-Rivières indique qu’elle déploiera des efforts afin de former ses effectifs adéquatement en prévision de cette légalisation ainsi que pour élaborer des programmes de prévention destinés à la communauté. Dans cette optique, des policiers seront mandatés prochainement afin d’élaborer et de diffuser, dans certains établissements scolaires, un programme de prévention et de sensibilisation destiné aux jeunes de niveau secondaire.

Concernant la lutte à la conduite d’un véhicule avec les capacités affaiblies par les drogues, la police de Trois-Rivières rappelle que la majorité des patrouilleurs possèdent la formation permettant d’effectuer des épreuves de coordination de mouvements afin de détecter des symptômes qui s’apparentent à la consommation de drogue.

Au besoin, les conducteurs ciblés sont amenés devant un agent évaluateur, lequel possède une expertise en reconnaissance des drogues.