Luc Pellerin est un des candidats à la mairie de Saint-Stanislas.

Nouvelle élection à la mairie de Saint-Stanislas

SAINT-STANISLAS — Une fois de plus, les 931 électeurs de Saint-Stanislas ont rendez-vous avec l’urne. Une nouvelle élection à la mairie aura lieu le 3 juin prochain. Est-ce que cette fois sera la bonne?

Lors du scrutin général de l’automne dernier, aucun résident de la municipalité ne s’était porté candidat à la mairie. Les élections avaient eu lieu partout ailleurs, sauf à Saint-Stanislas. Heureusement, tout le conseil municipal avait alors été élu. Lors de la deuxième période de mise en candidature, deux personnes s’étaient présentées. Il s’agissait d’Anne-Marie Lafontaine et de Sylvain Déry. Ce dernier avait remporté la confiance des citoyens.

Près de trois mois plus tard, Sylvain Déry a démissionné. Il a justifié son choix en disant qu’il n’avait pas suffisamment de temps à consacrer pour cette fonction.

À la suite de cette démission, une nouvelle élection était nécessaire. La période de mise en candidature se terminait vendredi. Les deux candidatures déposées sont celles de Luc Pellerin et de Louise Drapeau.

Retraité de l’ABI de Bécancour, Luc Pellerin n’a aucune expérience en politique, mais souhaite s’engager activement auprès de sa communauté. Il voyait du bon œil qu’une deuxième personne se présente pour qu’une élection ait lieu.

«Une élection est le cours normal des choses», estime M. Pellerin. «On va aller en élection et on verra après. [...] Les citoyens vont décider de celui ou celle qu’ils veulent comme maire.»

Luc Pellerin souhaite profiter des prochaines semaines pour connaître les enjeux importants de la municipalité.

Malgré quelques tentatives, il a été impossible de joindre Louise Drapeau vendredi.

Le vote par anticipation pour cette élection aura lieu le 27 mai, soit une semaine avant le scrutin.