Le Nouvelliste
Dans l’ordre habituel, Maxime Villemure, Caroline Bell et Johanne Doucet, grimpeurs, Maxime Vincent, du Groupe Vincent, partenaire du projet, Éric Parent, éducateur physique-kinésiologue, Amélie Vallée, directrice générale de la Fondation de la SSS de l’Énergie, Pascal Huard-Massicotte, grimpeur et Martin Lapointe grimpeuse, participaient à l’annonce de l’installation de nouveaux équipements sportifs dans la cour arrière du Centre de santé mentale de l’Énergie, à Shawinigan, jeudi dernier.
Dans l’ordre habituel, Maxime Villemure, Caroline Bell et Johanne Doucet, grimpeurs, Maxime Vincent, du Groupe Vincent, partenaire du projet, Éric Parent, éducateur physique-kinésiologue, Amélie Vallée, directrice générale de la Fondation de la SSS de l’Énergie, Pascal Huard-Massicotte, grimpeur et Martin Lapointe grimpeuse, participaient à l’annonce de l’installation de nouveaux équipements sportifs dans la cour arrière du Centre de santé mentale de l’Énergie, à Shawinigan, jeudi dernier.

Nouveaux équipements sportifs à Shawinigan

Sébastien Houle
Sébastien Houle
Le Nouvelliste
SHAWINIGAN — Le Centre régional de santé mentale (CRSM) à Shawinigan a désormais une nouvelle cour extérieure où la clientèle peut s’adonner à différents sports. Celle-ci doit notamment son existence à dix grimpeurs, qui ont profité de leur ascension du Acotango en 2015, une montagne bolivienne de plus de 6000 mètres, pour amasser près de la moitié de la somme nécessaire à réalisation du projet. La Fondation de la SSS de l’Énergie procédait à l’inauguration des lieux, jeudi matin.