Le maire Yves Lévesque est accompagné des citoyennes Chantal Pelletier et Marie-Josée Champagne, ainsi que de Marco Champagne et Daniel Cournoyer, de la SPAM.

Nouveau parc canin à Trois-Rivières

Un troisième parc canin a été inauguré jeudi sur le territoire de la Ville de Trois-Rivières. Aménagé à même le parc Dessureault, dans le secteur Cap-de-la-Madeleine, il répond davantage aux besoins des maîtres de chiens et de leurs bêtes, si on en croit les autorités municipales et celles de la Société protectrice des animaux de la Mauricie (SPAM), partenaires dans le projet.
Lors de l'inauguration du parc, le maire Yves Lévesque, le président du conseil d'administration de la SPAM Daniel Cournoyer et son directeur général Marco Champagne ont tous vanté les caractéristiques de ce premier parc canin trifluvien aménagé à l'est de la rivière Saint-Maurice. Les deux autres sont situés aux parcs Émilien-Labarre (rue Whitehead) et Pie-XII.
D'une bonne superficie, le nouveau parc comprend une aire pour les petits chiens et une pour les plus grands. Un sas d'entrée permet à l'animal de se calmer avant d'entrer dans la surface dans laquelle il peut s'amuser sans laisse. Une buvette à deux niveaux pourra désaltérer le maître et son animal.
Selon les instigateurs du projet, les propriétaires de chiens apprécieront l'aménagement garni d'arbres, de verdure et de gravier, ainsi que la dénivellation du terrain qui optimise les conditions d'exercice.
Les usagers du parc bénéficieront également d'un système d'éclairage pour faciliter l'accès au site le soir et favoriser le sentiment de sécurité. Un distributeur de sacs à excréments a aussi été installé au parc ouvert tous les jours, en toute saison, de 7 h à 23 h.
La nouvelle infrastructure répond à un besoin exprimé par des citoyens, dont Chantal Pelletier et Marie-Josée Champagne, qui ont participé au processus de son élaboration avec les responsables de la Ville et de la SPAM.
Le comité chargé du développement du projet a entre autres procédé à une analyse comparative des parcs canins d'autres villes au Canada pour s'assurer de répondre le plus possible aux attentes des propriétaires de chiens. 
«C'est un des très beaux parcs canins au Québec», assure le directeur général de la SPAM Marco Champagne, qui avait précisé plus tôt que la Ville de Trois-Rivières comptait entre 15 000 et 20 000 chiens enregistrés. «C'est un parc très moderne», insiste le maire Lévesque, lui-même propriétaire de chiens.
L'investissement total pour la réalisation du parc s'est chiffré à un peu plus de 90 000 $. La Ville a fourni 72 000 $ et la SPAM 18 000 $.