Dans l’ordre habituel, on retrouve Louis Caron, auteur des textes, Nathalie Houle, directrice des communications et du développement au CNDA, Geneviève Dubois, mairesse de Nicolet, Mireille Livernoche, présidente du Rendez-vous des souvenirs nicolétains, et Yvan Ouellet, photographe.

Nicolet, ville aux cent clochers

NICOLET — Le Rendez-vous des souvenirs nicolétains a procédé mardi à l’inauguration officielle d’une nouvelle exposition permanente de photos à caractère historique au Collège Notre-Dame-de-l’Assomption, ayant pour titre: Nicolet, ville aux cent clochers.

«Bien des fois, on a dit que la ville était aux cent clochers, je ne suis pas sûr qu’elle en a eu exactement 100, elle en a probablement eu une quinzaine à la fois», a déclaré l’auteur des textes, Louis Caron, visiblement ému de fouler le même plancher que son arrière-grand-père.

Selon lui, «on vient de découvrir un trésor qui est une belle grande partie de la mémoire collective des Nicolétains».

«Puisque nous sommes dans une institution qui a été religieuse pendant à peu près toute son existence, on a fait une exposition qui présente successivement l’ensemble des monuments, pas forcément des églises, mais des monuments à caractère religieux, collèges, couvents, institutions pour les personnes âgées, Hôtel Dieu, etc.», a-t-il expliqué.

«Nous sommes la ville aux cent clochers, mais nous sommes aussi la ville aux glissements de terrain et aux terrains fragiles. La très grande partie de ce que nous avons sur les murs ici, si on était en France, recevrait des milliers de visiteurs par année. Ici, il n’y a pas de visiteurs parce que les bâtiments ont malheureusement disparu», renchérit le célèbre écrivain.

Celui-ci dit ainsi vouloir léguer l’histoire «que nous sommes nous-mêmes en train de bâtir» aux générations futures.

«Notre but est de faire connaître l’histoire aux élèves», ajoute la présidente du Rendez-vous des souvenirs nicolétains, Mireille Livernoche.

En ce sens, son organisme est sur le point de faire une percée dans une école primaire.

Ce qui ne l’empêche pas de proposer des expositions aux aînés, avec une incursion prochaine dans une résidence pour personnes âgées.

«Je suis très fière de ce que le Rendez-vous des souvenirs nicolétains fait», conclut la mairesse de Nicolet, Geneviève Dubois.