Nicolet lance la phase 12

NICOLET — Pour une douzième année, Nicolet, en collaboration avec la Société d’habitation du Québec, met en œuvre le programme Rénovation Québec qui vise à stimuler la revitalisation du centre-ville.

On veut ainsi favoriser la mise en valeur de ce secteur par l’octroi de subventions aux propriétaires de bâtiment résidentiel ou d’utilisation mixte, mais ce, uniquement pour la partie du bâtiment qui est occupée ou destinée à être occupée par des unités résidentielles.

La phase 12 du programme, dont le montant total de subventions disponibles s’élève à 90 000 $ pour l’année 2018-2019, est le résultat d’une entente entre la Ville de Nicolet et la SHQ qui se partagent les coûts. Les citoyens admissibles ont reçu une lettre les invitant à venir chercher une trousse d’information.

Les travaux admissibles visent uniquement les rénovations extérieures de bâtiments résidentiels et la subvention correspondra aux deux tiers du coût des travaux admissibles, pour un maximum de 15 000 $.

Depuis 2004, grâce à la mise en œuvre de ce programme, 66 propriétaires d’habitations et de commerces ont investi 1 663 526 $ en travaux admissibles. Ceux-ci ont bénéficié de subventions totalisant 847 682 $ pour la rénovation de leurs façades dont 423 841 $ représente la part de la Ville de Nicolet.

Les travaux extérieurs devront viser la préservation et la restauration du bâtiment et les matériaux utilisés devront respecter son caractère architectural. La date de construction et la valeur historique ou patrimoniale du bâtiment seront prises en considération par le comité de mise en œuvre du programme.

En 2017, le territoire d’application a été élargi et touche maintenant environ 240 bâtiments ayant une façade principale ou secondaire située dans les rues suivantes : rue Saint-Jean-Baptiste, du boulevard Louis-Fréchette jusqu’au numéro civique 579; boulevard Louis-Fréchette, numéros civiques pairs, de 110 à 370; rue du Curé-Brassard; rue Saint-Joseph; rue de Monseigneur-Panet, de la rue Notre-Dame jusqu’au numéro civique 570; rue du Curé-Fortier; rue du Curé-Ferland; rue de Monseigneur-Signay; rue Wilfrid-Camirand; rue Antoine-Gérin-Lajoie, numéros civiques pairs, de 438 à 466; rue Martin, numéros civiques 434 à 464, 445 à 581; rue Hedwidge-Buisson; rue Louis-Caron, numéros civiques impairs; place du 21-Mars; rue Notre-Dame, du boulevard Louis-Fréchette jusqu’à l’ancienne voie ferrée; rue Saint-Philippe; rue Léon-XIII; rue de Monseigneur-Plessis; rue de Monseigneur-Courchesne, du boulevard Louis-Fréchette à la rue Louis-Caron en excluant le numéro civique 395.

Ce territoire a été choisi principalement parce qu’il comprend des bâtiments dont l’âge moyen est de 100 ans. Les propriétaires admissibles peuvent se procurer la trousse d’inscription à l’hôtel de ville. Celle-ci devra être déposée, dûment remplie, au plus tard le 12 octobre 2018. Le comité Rénovation Québec fera par la suite l’analyse des projets de rénovation reçus. Les propriétaires qui seront retenus devront fournir une esquisse des travaux ainsi que des soumissions d’entrepreneurs détenant une licence de la Régie du bâtiment. Ils devront réaliser leurs rénovations au cours de l’année 2019.

«Le conseil municipal considère que les retombées sociales et économiques générées par le programme Rénovation Québec pour toute la région nicolétaine portent des fruits de plus en plus tangibles. Ce programme s’inscrit dans le plan d’action de Revitalisation Nicolet pour le développement socioéconomique et l’amélioration de la qualité de vie au centre-ville», a-t-on expliqué.