Sur la photo, on reconnaît au centre le directeur général de la Ville de Nicolet, Pierre Genest, et le conseiller municipal au siège numéro 5, Michel Paradis.

Nicolet et la réduction de GES

NICOLET — La Ville de Nicolet est fière d’avoir franchi, avec succès, la cinquième étape dans sa démarche de partenaire dans la protection du climat visant à réduire de façon significative ses gaz à effet de serre. La Fédération canadienne des municipalités lui a remis une distinction pour souligner cette dernière étape. Une cinquantaine de villes au Canada, dont seulement deux au Québec, dont Nicolet, sont rendues à cette étape du processus qui consiste à surveiller, quantifier et mesurer les résultats des différentes actions et la mise en œuvre d’un plan d’action local.

Il faut préciser que ces actions se font tant par la municipalité, ses partenaires que par les citoyens qui doivent aussi s’engager à réduire les GES sur le territoire nicolétain.

La Ville de Nicolet a fait l’inventaire des GES sur son territoire, fixé son objectif de réduction à 20 % entre 2009 et 2020 et dresser une liste de moyens pour y parvenir. Déjà une vingtaine d’actions ont été mises en place dont l’achat de véhicules électriques, l’amélioration de l’efficacité énergétique des bâtiments (aréna et hôtel de ville), la mise en place de bornes ou la plantation d’arbres.

Entre 2009 et 2015, la Ville de Nicolet a réussi à baisser de 12,9 % ses GES. «Notre défi est que chaque citoyen, élu, entrepreneur et employé municipal saisissent bien l’importance de la réduction des gaz à effet de serre et se sente partie prenante de cette transformation» a souligné le conseiller municipal, Michel Paradis, lors de la remise d’une plaque attestant la réussite de la 5e étape du processus.

Le Chic cocktail BNI

Le BNI Béancour-Nicolet invite la population et les membres BNI à son premier grand cocktail annuel qui aura lieu le jeudi 25 octobre, dès 17 h 30, au Centre des arts populaires de Nicolet. Tous les profits de l’événement seront remis à la Fondation InterVal du CIUSSS MCQ pour venir en aide aux usagers de Bécancour-Nicolet ayant un handicap physique.

Les billets sont en vente au coût de 55 $. Il est possible de s’en procurer en contactant les membres du BNI ou directement en ligne à l’adresse suivante: https://www.dcomm.pub/billetterie/cocktail_bni/.

Les participants pourront en profiter pour échanger et réseauter tout en dégustant des bouchées du traiteur Richard Côté et une consommation au choix. Sur place, la DJ Stéphanie Mercier s’occupera de la musique et le député de Nicolet-Bécancour-Saurel, Louis Plamondon, animera un encan de type «jeux de cartes». Jessica Laneuville, une usagère de Bécancour ayant bénéficié de l’aide de la Fondation InterVal, viendra également faire un témoignage.

Pédagos X-Trêmes

Le projet Pédagos X-Trêmes se veut un projet de partenariat entre quatre Maisons des jeunes de Bécancour qui cherche à sensibiliser, prévenir et outiller les jeunes âgés de 12 à 17 ans face aux saines habitudes de vie et à la découverte de soi.

C’est dans ce contexte que les jeunes de Bécancour pourront découvrir dix nouvelles disciplines sportives lors de vendredis pédagogiques du calendrier scolaire 2018-2019, et ce, au coût de dix dollars pour chaque activité. La contribution de la Fondation des Canadiens, à la hauteur de 10 000 $, permet d’assurer la continuité de ce projet et de maintenir le coût d’inscription à dix dollars. Pas moins de 137 jeunes ont participé à la première édition l’an dernier.

Dans les prochains mois, les jeunes pourront donc découvrir les disciplines suivantes: golf, parkour, boxe, tennis, traîneau à chiens, vélo de montagne hivernal, surf, équitation, Fort Débrouillard et Arbre en arbre, et Via Ferrata.