Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
La mairesse Geneviève Dubois.
La mairesse Geneviève Dubois.

Nicolet demeure précurseure en environnement

Marc Rochette
Marc Rochette
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
Nicolet — Lors de la dernière séance du conseil municipal, les élus ont adopté le nouveau plan d’action en environnement 2021-2025 qui se veut évolutif.

Ce qui signifie que des actions pourraient s’ajouter ou certaines pourraient être déplacées dans le temps, selon les opportunités qui se présenteront. Toutefois, les changements apportés devront être cohérents avec la politique environnementale de la Ville de Nicolet, mais également en s’assurant d’une certaine cohésion avec la vision du plan de transition écologique de la MRC de Nicolet-Yamaska.

«Dans les derniers jours, le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) a rendu public l’Inventaire québécois des émissions de gaz à effet de serre (GES) en 2018 et leur évolution depuis 1990. Pour l’année 2018, la baisse des émissions a été de 0,1 % par rapport à 2017. Cela me fait dire que chaque organisation doit mettre l’épaule à la roue et en faire davantage. C’est l’objectif que le conseil municipal et son équipe administrative se sont donné pour l’environnement: faire mieux tout en développant notre communauté», explique la mairesse de Nicolet, Geneviève Dubois.

Notons qu’en 2019, la Ville annonçait une réduction des GES de plus de 20 % par rapport aux émissions de 2009 et elle n’entend pas ralentir ses efforts. Le MELCC partageait que les émissions de GES avaient augmenté dans les secteurs des transports (0,8 %), de l’agriculture (0,8 %) et de l’électricité (9 %).

«Nous savons que notre défi sera de réduire dans le secteur des transports, tout en travaillant sur les enjeux d’adaptation aux changements climatiques, mais nous sommes prêts à le faire, par responsabilité pour notre population. Rappelons-nous qu’il n’y a pas de petites actions et que chaque geste compte en matière d’environnement», ajoute Mme Dubois.

«Je suis très fière de ce plan d’action qui reflète les enjeux et défis environnementaux du monde municipal. Plus que jamais ces enjeux sont au coeur de nos préoccupations et discussions et nous travaillons en ce sens avec l’administration municipale et les citoyens afin de prendre des décisions dans une perspective de développement durable », renchérit Carolyne Aubin, conseillère municipale responsable du volet développement durable.

Ce plan d’action sera réalisé en transversalité des services administratifs de la Ville de Nicolet et l’agent en développement durable assurera une cohésion des actions qui touchent les différents secteurs d’intervention.

Eau, air et changements climatiques, gestion des matières résiduelles, conservation du patrimoine naturel et l’aménagement du territoire, énergie: voilà les différents axes d’interventions du plan d’action en environnement.

Selon les indicateurs environnementaux consultés ainsi que les données disponibles se rattachant à ces enjeux, des orientations ont émergé. Pour chaque orientation, des objectifs réalistes et atteignables ont été définis pour la période 2021-2025. Ces objectifs sont chiffrés et leurs atteintes pourront être évaluées grâce aux indicateurs environnementaux.

«Il est à noter que l’évaluation du plan d’action est une démarche systématique de collecte et d’analyse de données pour la mise à jour des actions inscrites. Afin de constater le travail réalisé et de planifier les actions à venir, on s’assure de mettre en place l’évaluation périodique de l’échéancier adopté», a-t-on précisé.