Geneviève Dubois, mairesse de Nicolet

Nicolet accomplit une première au Québec: réduction de 20,9 % des GES

Nicolet — Engagée dans la démarche de protection du climat municipal, la Ville de Nicolet est parvenue à réduire de 20,9 % ses gaz à effet de serre, une première au Québec. Comme quoi la Ville est passée de la parole aux actes par rapport à l’urgence climatique, selon la mairesse Geneviève Dubois.

«La Ville de Nicolet vient tout juste d’avoir son plus récent bulletin pour sa réduction des GES et nous avons reçu d’excellentes nouvelles avant la fin de l’année. Nous sommes la première ville québécoise à avoir réussi à réduire de 20,9 % nos GES. Pour nous, c’est comme Noël avant le temps et le cadeau, c’est nous tous ensemble qui nous nous le sommes fait en se retroussant les manches. Et je suis d’autant plus fière que je suis une adepte des petits pas et chaque petit pas de tout le monde fait en sorte qu’une ville de taille plus petite peut faire la différence», a-t-elle commenté.

Celle-ci tenait à partager cette bonne nouvelle avec l’ensemble des élus et des employés municipaux «qui démontrent une fois de plus qu’ils ont l’environnement bien ancré dans leurs valeurs».

En 2012, la Ville de Nicolet avait pris l’ambitieux engagement de réduire, du côté corporatif, l’émission de ses GES d’au moins 20 % d’ici 2020. Elle avait mandaté la firme YHC pour quantifier et évaluer ses efforts de réduction. Elle y est parvenue grâce à de nombreuses initiatives durables et investissements sur des bâtiments, son parc de véhicule, avec son éclairage public, sa gestion de l’eau et des déchets municipaux. Or, le défi était d’autant plus grand, souligne-t-elle, que pendant ce temps, Nicolet connaissait une hausse appréciable de sa population, «donc potentiellement l’émission de davantage d’émission de GES».

Passer du mazout à l’électricité à la centrale de traitement de l’eau, supprimer les gaz réfrigérants à l’aréna, doter l’hôtel de ville et la bibliothèque d’un bâtiment écoénergétique, avec une diminution de 50 % de la consommation d’énergie en dépit d’un agrandissement de 60 %, création d’un stationnement écoresponsable, plantation d’arbres: voilà autant de mesures prises en compte dans les calculs.

«Nicolet n’est certes pas la Ville la plus populeuse de la province, mais fait la preuve, à son échelle, que nous avons un réel pouvoir d’agir sur notre communauté et qu’il n’y a pas de petites actions. En plus des efforts municipaux, nous allons continuer à mettre à contribution nos partenaires dont les promoteurs immobiliers et bien sûr nos citoyens dans le plan d’action des prochaines années. Nicolet est depuis l’an dernier communauté bleue, mais je peux vous assurer qu’elle est aussi tout autant résolument communauté verte», précise Jérôme Gagnon, agent de développement durable à la Ville de Nicolet.

Le défi qui attend maintenant Geneviève Dubois et son équipe,« c’est de s’assurer que la population et les entreprises embarquent aussi dans ce mouvement et font des actions chacun de leur côté».

«Ça va être aussi pris en compte éventuellement dans notre réduction des GES. La Ville, on continue à mettre en place des actions à chaque année. On vient de développer une grille d’analyse. On accompagne nos promoteurs immobiliers, on les aide financièrement, mais maintenant, ils ont des critères de développement durable à respecter s’ils veulent être accompagnés. Ça, ce sont des mesures qu’on met en place. À chaque année, on en transforme, on en bonifie, on l’améliore, c’est sûr qu’éventuellement, on va continuer à réduire nos GES», affirme-t-elle.

«Nous voulons continuer à être les leaders dans le développement durable avec des enjeux de transport et mobilité durable, de transition et d’efficacité énergétique dans différents secteurs et continuer à voir comment, collectivement nous pouvons continuer de réduire notre empreinte», a renchéri la mairesse.

Et le message qu’elle veut envoyer, c’est que «c’est possible de le faire». «Nous l’avons fait rigoureusement mesurer et avons dépassé notre objectif tout juste avant le début de l’année 2020. Ensemble, nous avons fait des choix depuis quelques années et aujourd’hui, nous récoltons les fruits de ces efforts. Une distinction que je souhaite partager avec toute l’équipe nicolétaine», a-t-elle conclu.