Nicole Morin est candidate à l’investiture pour le Parti québécois dans Maskinongé.

Nicole Morin veut représenter le PQ

LOUISEVILLE — Le Parti québécois (PQ) a annoncé mercredi que Nicole Morin, résidente de Pointe-du-Lac, serait candidate à l’investiture dans Maskinongé.

«J’adore m’impliquer dans des projets réalistes qui répondent aux besoins de la majorité des gens», a affirmé Mme Morin.

Si elle est élue candidate par les membres du Parti québécois en août prochain, Nicole Morin entend se pencher sur des enjeux tels que les soins aux aînés et la relève en agriculture pour la population de Maskinongé.

Elle souhaite également mettre sur pied des programmes afin de retenir les jeunes en région et d’encourager le développement durable.

Après les dernières années de «centralisation dans les services de santé, de coupures budgétaires et d’austérité», Mme Morin croit que le Parti québécois sera en mesure de «rétablir l’équilibre».

Nicole Morin a étudié en gestion des relations publiques et marketing à l’Université McGill et en commerce international au Collège Bart, à Québec.

Elle a également travaillé à l’international, entre autres en Équateur et en France.

La candidate à l’investiture croit que son expérience à l’extérieur du pays l’aiderait, en tant que députée, à reconnaître les réels besoins de la population grâce à l’écoute et à l’ouverture d’esprit.

En mai dernier, le PQ avait annoncé que Muguette Paillé serait candidate à l’investiture dans Maskinongé.

Mme Paillé s’était fait connaître pendant la campagne électorale fédérale de 2011 alors qu’elle était intervenue lors du débat des chefs en posant une question sur l’accès à l’emploi en région pour les 50 ans et plus.

Moins d’une semaine après l’annonce de cette candidature, Mme Paillé s’est retirée, car elle aurait formulé des commentaires islamophobes sur les réseaux sociaux.

À ce jour, Nicole Morin est la seule candidate à l’investiture dans Maskinongé. «À mon avis, Mme Morin a de bonnes chances», a soutenu le président du conseil exécutif du Parti québécois de Maskinongé, Guillaume Laverdière.

L’assemblée d’investiture aura lieu au début du mois d’août prochain.