Nicole Morin, nouvelle candidate du Parti québécois dans la circonscription de Maskinongé.

Nicole Morin représentera le PQ dans Maskinongé

YAMACHICHE — Les membres de l’exécutif du Parti québécois étaient réunis à la Porte de la Mauricie lundi pour couronner Nicole Morin, la nouvelle candidate dans Maskinongé. Cette dernière portera officiellement les couleurs du PQ dans la circonscription lors des prochaines élections générales.

Si elle est élue, Nicole Morin souhaite se pencher sur des enjeux tels que les soins aux aînés, la relève en agriculture et l’environnement.

«Je vais y donner tout mon cœur, mes convictions et mon énergie. Notre but est d’amener le Québec à devenir un pays et il n’y a rien d’impossible. L’avenir, c’est notre pays», explique la femme à la voix douce, qui avertit d’ailleurs de ne pas se fier à son timbre de voix.

La résidente de Pointe-du-Lac s’est beaucoup impliquée au niveau communautaire et a décidé de sauter dans l’arène pour faire valoir ses convictions.

«En tant que citoyenne ordinaire, il faut crier dix fois plus fort pour se faire entendre. C’est une détermination que je vais afficher», lance-t-elle.

Ces trois dernières semaines, elle a rencontré des centaines de citoyens pour échanger et savoir leurs préoccupations.

La candidate raconte qu’elle fait valoir les valeurs du Québec depuis son tout jeune âge. «En tant que Québécois, nous avons notre belle culture, notre langue à nous.

C’est de l’or en barre et nous devons la chérir.» Mme Morin a travaillé à l’international, entre autres en Équateur et en France. Ses expériences lui ont d’ailleurs fait prendre conscience de ses racines. «J’ai décidé qu’il était temps que nous reprenions le flambeau bleu et blanc», dit-elle à la foule, suivi d’une ovation debout.

Nicole Morin avait annoncé en mi-juillet sa candidature et était à ce jour la seule candidate à l’investiture dans Maskinongé.

Rappelons que l’ancienne candidate du Parti québécois, Muguette Paillé, qui s’était retirée de la course en mai dernier en raison des écrits controversés qu’elle aurait partagés sur les réseaux sociaux.

L’ex-candidate avait tenu des propos islamophobes dans des commentaires sur Facebook, entre autres.

La candidate aura comme adversaire le député Marc H. Plante au Parti libéral, Simon Allaire de la Coalition avenir Québec ainsi que Simon Piotte de Québec solidaire.

Pour des raisons de santé familiale, la candidate du Parti vert Clodie Gauthier ne se présentera plus dans la circonscription de Maskinongé.

Le président du conseil exécutif du Parti québécois de Maskinongé semble confiant, disant qu’il est heureux de prendre la route de demain avec Nicole Morin. «Nous allons accomplir quelque chose de grand», conclut-il.