Le bilan s’est alourdi à la résidence des Bâtisseurs à La Tuque.
Le bilan s’est alourdi à la résidence des Bâtisseurs à La Tuque.

Neuf cas confirmés à la résidence des Bâtisseurs à La Tuque

Audrey Tremblay
Audrey Tremblay
Le Nouvelliste
LA TUQUE — Le bilan s’est alourdi à la résidence des Bâtisseurs de La Tuque. Le nombre de cas de résidents atteints de la COVID-19 s’élève maintenant à neuf. La situation est prise au sérieux par l’administration. La municipalité a pour sa part relancé le comité des mesures d’urgence en lien avec la pandémie. Lundi, le nombre de cas était de 12 pour l’agglomération de La Tuque.

«Il n’y a pas de climat de panique. La priorité de l’administration et des employés sont la santé et la sécurité de nos résidents. On fait tout ce que l’on peut pour faire de la résidence un endroit sécuritaire. On demande des efforts aux résidents et ceux-ci y participent beaucoup. Leur collaboration est extrêmement appréciée, mais ce ne sont pas des situations faciles pour personne», a indiqué Marc Snyder, porte-parole pour le Groupe Résidences des Bâtisseurs.

Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ) a confirmé que neuf résidents ont été déclarés positifs à la COVID-19. Les employés ont, jusqu’à maintenant, été épargnés.

«On a fait le dépistage pour l’ensemble. Il y a certains employés qui sont en retrait préventif actuellement. Ils sont en attente de résultats», a indiqué Guillaume Cliche, porte-parole du CIUSSS MCQ.

La directrice générale de la Résidence des Bâtisseurs de La Tuque a lancé un appel au calme à la communauté latuquoise sur les réseaux sociaux.

«Mon équipe travaille d’arrache-pied depuis le 12 mars dernier pour la sécurité de tous et ils sont dépistés hebdomadairement depuis... Nous sommes l’échantillon de ce qui se passe en ville... Donc au lieu de juger et traiter mon monde comme si nous avions la ‘‘peste’’, soyez prudents vous aussi, puisque oui, le virus court actuellement et vous êtes peut-être le distributeur», a écrit Manon Côté dans un message partagé plusieurs dizaines de fois sur Facebook.

La Ville veut faire de la prévention

Avec la recrudescence des cas de COVID-19 en Haute-Mauricie, la Ville de La Tuque a décidé de remettre en marche son comité de mesures d’urgence de la COVID-19.

«On est inquiet, mais on n’est pas en mode panique», lance d’entrée de jeu le directeur général de la Ville de La Tuque et coordonnateur des mesures d’urgence, Marco Lethiecq.

«Quand ça s’est stabilisé en juin, on n’a pas arrêté le comité, mais on l’a mis en veille pour le réactiver au besoin. C’est ce que l’on a fait. Différentes mesures seront mises en place dans les prochains jours, les prochaines semaines […] On va travailler beaucoup en prévention. On avait un comité en place avec le CIUSSS, on va faire des suivis hebdomadaires pour s’assurer que tout va bien au niveau du Centre de santé, que le dépistage est sous contrôle, et que tout se déroule bien», a-t-il fait savoir.

Les pompiers seront également déployés sur le terrain pour faire de la prévention et s’assurer que les mesures sanitaires soient appliquées et respectées, notamment, dans les résidences pour aînés et dans les commerces.

«On veut sensibiliser les gens à l’importance de respecter les consignes de la Santé publique. On voit qu’il y a eu un relâchement et on souhaite que les gens se reprennent en main. Ce n’est pas dans une optique de coercition, mais beaucoup plus de prévention et d’accompagnement», insiste M. Lethiecq.

La Ville va également prôner l’achat local et demander aux citoyens de rester autant que possible à La Tuque.

«On va entamer une campagne promotionnelle pour être en mesure de sensibiliser les gens à l’achat local. On veut éviter qu’il y ait trop de déplacements interrégionaux vers Trois-Rivières et Shawinigan pour éviter la propagation du virus», a conclu le directeur général de la Ville.