La neige a fait des heureux, vendredi matin, à La Tuque. Petits et grands ont dû sortir la pelle, c’est le cas pour le jeune Thomas Hamel.

Neige, pluie, froid, neige pour la fin de l’année

La Tuque — Neige, pluie verglaçante, pluie… On peut dire que la région a reçu un peu de tout vendredi, si bien que les amateurs de sports d’hiver ne savent plus sur quel pied danser. Les précipitations devraient cesser, samedi matin, pour faire place aux températures froides, très froides. Le répit de précipitations sera toutefois de courte durée puisqu’un autre système devrait venir perturber les nombreux déplacements prévus pour la veille du jour de l’An.

«Dimanche, ce sera une belle journée pour prendre la route si on a à se déplacer, parce qu’on surveille un autre système qui pourrait arriver lundi en fin de journée. Ce sera à l’image de ce que l’on a eu dernièrement, un mélange. […] Il pourrait y avoir moins de pluie en Mauricie. On pourrait s’en sauver avec de la neige», a lancé Marie-Ève Giguère, météorologue pour Environnemment Canada.

Au réveil samedi matin, les températures vont osciller autour de 5 degrés dans la région, mais n’oubliez pas votre manteau à la maison si vous sortez, le thermomètre descendra rapidement au courant de la journée.

«Ce sera doux au réveil et il va y avoir du brouillard, ça va être un peu surprenant. On peut attendre un peu de pluie qui va rapidement se changer en neige, mais il n’y aura pas vraiment d’accumulation. En fin de journée, la température va descendre entre -10 et -15 degrés avec un refroidissement éolien de près de -20 et ça va continuer de descendre durant la nuit», a noté Marie-Ève Giguère.

Dimanche matin, le refroidissement éolien pourrait atteindre -30 degrés et tout sera très glacé. 

Les voitures étaient plutôt glacées à Shawinigan. On voit Mario Hamel qui déglace son pare-brise.

Du sport malgré la température

Au Domaine de la forêt perdue, on patine beau temps, mauvais temps. Les patineurs ont eu accès au sentier, les conditions étaient belles en matinée et en début d’après-midi. On a évalué la situation d’heure en heure.

Du côté de Shawinigan, les skieurs se sont manifestés en grand nombre à Vallée du parc malgré le grésil qui tombait en début de journée. Toutefois, la station a pris la décision de fermer ses portes à 16 h en raison de la pluie.

«C’est juste désagréable pour le visage, mais au niveau des conditions c’est super beau. Les gens sont au rendez-vous, on a été agréablement surpris. L’achalandage a été bon malgré la température un peu maussade», a indiqué en milieu de journée le directeur général de Vallée du parc, Alain Beauparlant. 

D’ailleurs, les amateurs ont pu profiter de la nouvelle remontée mécanique. La piste de luge et la glissade sur tube seront elles aussi bientôt accessibles au public. 

À Ski La Tuque, on remerciait Dame Nature via Facebook pour «la belle neige». On invitait les gens à profiter des conditions idéales, principalement pour les amateurs de neige poudreuse. On a également ouvert officiellement le nouveau parc à neige.

Dur début de saison pour les motoneigistes

Les amateurs de motoneige commencent à être impatients. Ils ont hâte de s’adonner à leur sport, mais les conditions continuent à être difficiles. À La Tuque, les sentiers sont praticables, mais il faut être extrêmement prudent. La machinerie pourrait sortir dans les prochains jours ou les prochaines heures si ce n’est pas déjà fait. 

«C’est praticable, mais il faut être prudent. Avec la neige qui est tombée, c’est glissant parce que les machines ne l’ont pas tapée. Ça devrait se faire d’ici quelques jours. […] Le froid a permis au cours d’eau de geler au moins», a fait savoir Claude Gagnon, président du Club motoneige La Tuque.

Les motoneigistes à la recherche de neige montrent d’ailleurs un intérêt pour les sentiers de la Haute-Mauricie.

«Les gens commencent à perdre patience. On a beaucoup de gens qui viennent à La Tuque avec des remorques. Ça circule, mais on les avertit d’être très prudents», a ajouté M. Gagnon.

Plus au sud, on espère que le scénario prédit par Environnement Canada pour les prochains jours se produira pour enfin lancer officiellement les activités.

«Avec ce qu’ils annoncent, le froid et tout, ça devrait commencer à ressembler à une ouverture. On va finir de baliser et surfacer au complet […] On pense que c’est parti du bon bord. Il nous manque juste la neige, quand on va en avoir ça va être carrossable», a lancé le vice-président du Club de motoneige du comté de Champlain, François Massicotte.

«En fin de semaine prochaine, on pense que l’ouverture pourrait être pas mal complétée partout dans notre secteur», a-t-il conclu.

Suspension des activités d’Opération Nez rouge dans Mékinac

Les mauvaises conditions routières engendrées par la pluie verglaçante ont par ailleurs forcé le service de raccompagnement de l’Opération Nez rouge à annuler ses activités du côté de Mékinac, vendredi.

En effet, dès 16 h, vendredi, Opération Nez rouge a annoncé la fermeture de la centrale de Mékinac, en raison de la pluie verglaçante dans le secteur qui menaçait la sécurité des bénévoles et des clients sur la route.

La centrale de Mékinac était d’ailleurs la seule à avoir cessé ces activités ce vendredi en Mauricie. Les services reprendront toutefois le samedi 29 décembre et le lundi 31 décembre.

En collaboration avec Amélie Houle